Lettre ouverte à la Municipalité d’Arâches La Frasse

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Lettre ouverte à Monsieur Marc Iochum, Maire d’Arâches La Frasse, et à son conseil municipal

Monsieur le Maire, Messieurs les Conseiller(e)s,

Pourquoi nous avoir convoqués le 26 Mai, pour une réunion sur des projets que vous aviez déjà planifiés, engagés et budgétés ?

Pourquoi cette rafale de projets dans la hâte ?

 Certains méritent une concertation des habitants des Carroz. Une fois de plus ce sont les terrains communaux restants qui seront sacrifiés pour être construits, comme si il y avait grande urgence. Pour quelles raisons ? Et quels impératifs ?

Si, plusieurs projets, tel que la cure de La Frasse, la traversée d’Arâches, la nouvelle maison médicale et la Place de l’Ambiance entrainent l’adhésion commune,

Par contre, les constructions :

  • d’un immeuble, place des Aravis,
  • d’un autre de 5 étages, pour accueillir uniquement en rez de chaussée, l’Office du tourisme,
  • et d’un programme social de cinq bâtiments pour seulement 36 logements aidés,

exigent une approbation à l’échelle du village. Ces programmes dépassent le cadre du Conseil Municipal, surtout lorsqu’il y a dation d’un bien communal, construction supplémentaire de lits froids et une sérieuse transformation du centre.

L’arrivée aux Carroz est plaisante, car spacieuse, aérée, et la vue magnifique : c’est le premier regard qu’a le visiteur. Pourquoi densifier à ce point ce cœur et lui faire perdre définitivement son charme, déjà bien entamé, avec la création de ces ignobles « boudins » blancs sur des prairies ?

La place des Aravis, de par sa situation, est un endroit stratégique au cœur du village. La commune ne devrait pas y autoriser la construction d’un immeuble et encore moins donner du terrain. Elle pourrait la reprendre à son compte pour en faire une très agréable place de marché, avec un parking souterrain, qui résoudrait le litige avec les actuels propriétaires. C’est alarmant de supprimer cet espace aéré.

D’autre part, l’actuel Office du Tourisme, est très bien situé, au cœur du village et avenant, avec sa grande vitrine en angle. Qu’est-ce qui justifie de changer son emplacement ? Quel avantage pour la commune d’obtenir un rez de chaussée contre un terrain ?

Au nom de quoi un Conseil Municipal peut-il décider seul de dilapider les biens communaux en privant les générations futures ? Qu’allons- nous laisser à nos enfants et aux générations futures ? Les biens communaux peuvent être considérés comme inaliénables.

Nous vous demandons donc expressément de suspendre pour l’instant ces projets, surtout celui de la place des Aravis et de procéder à une plus grande concertation avec la tenue d’un référendum. Les Carroziens y ont droit.

Cordialement.



Les Amoureux compte sur vous aujourd'hui

Les Amoureux DES CARROZ a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil Municipal d'Arâches La Frasse: Lettre ouverte à la Municipalité d’Arâches La Frasse”. Rejoignez Les Amoureux et 240 signataires.