Appel à la solidarité internationale avec les victimes de viols en RDCongo

Appel à la solidarité internationale avec les victimes de viols en RDCongo

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Alliance des Femmes pour la démocratie a lancé cette pétition adressée à Conseil de Sécurité des nations Unies et à

La République Démocratique du Congo est l’un des pays les plus riches au monde et il est l’un des endroits où sévissent les atrocités les plus massives, viols et mutilations sexuelles des femmes, infligés de manière continue depuis plus de 25 ans, dans une guerre sans nom et sans fin.
On estime à plus de 1 million, le nombre de femmes et de petites filles qui ont été violées.
Chaque jour, aujourd’hui encore, plus de 1500 viols sont perpétrés, selon des informations émanant du gouvernement lui-même. Autant d’actes de torture et de barbarie commis en toute impunité !
Tatiana Mukanire Bandalire, coordinatrice nationale du Mouvement national des survivantes des violences sexuelles en RDC, le docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix, avec d’autres, se battent sans relâche pour que cessent ces massacres. Pourtant, la communauté internationale semble inerte. A-t-on bien conscience de ce gynocide ?

HALTE À LA TERREUR DU VIOL
IL FAUT FAIRE CESSER CES CRIMES, PORTER SECOURS AUX VICTIMES ET LEUR RENDRE JUSTICE !

Nous lançons un appel solennel et urgent à la communauté internationale, au Conseil de sécurité des Nations Unies, au Conseil de l’Europe, à l’Union européenne, à l’Union africaine, pour qu’ils et elles mobilisent sans délai, toutes leurs forces et leurs moyens politiques, stratégiques et logistiques pour :
          - Faire cesser les « guerres » en République Démocratique du Congo et les exactions insupportables qu’elles entraînent.
          - Rendre justice aux femmes et à toutes les victimes, mettre fin à l’impunité et poursuivre, arrêter, juger les auteurs de viols devant les tribunaux nationaux et/ou devant un tribunal international ad hoc, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.
À l’initiative de l’Alliance des Femmes pour la Démocratie et des éditions des femmes-Antoinette Fouque 

EN _____________________________
Call For International Solidarity With The Victims Of Rape

In The DRCongo
The Democratic Republic of Congo is one of the richest countries in the world and one of the places where the most massive atrocities, rapes and sexual mutilations of women, have been inflicted continuously for more than 25 years, in a nameless and endless war.
It is estimated that over 1 million women and girls have been raped.
Every day, even today, more than 1500 rapes are perpetrated, according to information from the government itself. So many acts of torture and barbarism committed with impunity!
Tatiana Mukanire Bandalire, national coordinator of the National Movement of Survivors of Sexual Violence in the DRC, Dr. Denis Mukwege, Nobel Peace Prize winner, along with others, are fighting relentlessly for an end to these massacres. However, the international community seems inert. Are we aware of this gynocide?

STOP THE TERROR OF RAPE
IT IS NECESSARY TO STOP THESE CRIMES, TO HELP THE VICTIMS
AND GIVE THEM JUSTICE!

We launch a solemn and urgent appeal to the international community, to the United Nations Security Council, to the Council of Europe, to the European Union, to the African Union, so that they mobilize without delay, all their forces and their political, strategic and logistical means to :
         - Put an end to the "wars" in the Democratic Republic of Congo and the unbearable exactions they entail.
         - Bring justice to women and all victims, put an end to impunity and prosecute, arrest and judge the perpetrators of rape before national courts and/or before an ad hoc international tribunal for war crimes and crimes against humanity.
On the initiative of the Alliance des Femmes pour la Démocratie
and the Editions des femmes-Antoinette Fouque.

ES _____________________________
Llamado a la solidaridad internacional con las víctimas de violaciones en la República Democrática del Congo
La República Democrática del Congo es uno de los países más ricos del mundo y uno de los lugares donde se han cometido las atrocidades más masivas. Violaciones y mutilaciones sexuales de mujeres, en forma continua durante más de 25 años, en una guerra sin nombre y sin fin.
Se calcula que más de un millón de mujeres y niñas han sido violadas.
Cada día, incluso hoy, se cometen más de 1.500 violaciones, según fuentes del propio gobierno. ¡Actos de tortura y barbarie cometidos impunemente!
Tatiana Mukanire Bandalire, coordinadora nacional del Movimiento Nacional de Supervivientes de la Violencia Sexual en la RDC, el Dr. Denis Mukwege, Premio Nobel de la Paz, con otras personas, luchan incansablemente para acabar con estas masacres. Sin embargo, la comunidad internacional parece callar. ¿Somos realmente conscientes de este ginocidio?

ACABEMOS CON EL TERROR DE LA VIOLACIÓN. DEBEMOS HACER CESAR ESTOS CRÍMENES, APOYAR A LA VICTIMAS Y  HACER JUSTICIA !

Lanzamos un llamado solemne y urgente a la comunidad internacional, al Consejo de Seguridad de las Naciones Unidas, al Consejo de Europa, a la Unión Europea y a la Unión Africana, para que movilicen sin tardar todas sus fuerzas y sus medios políticos, estratégicos y logísticos para
            - Poner fin a las "guerras" en la República Democrática del Congo y a los insoportables abusos que provocan.
            - Hacer justicia para las mujeres y todas las víctimas, poner fin a la impunidad y procesar, detener y juzgar a los autores de las violaciones ante los tribunales nacionales y/o ante un tribunal internacional ad hoc, por crímenes de guerra y crímenes contra la humanidad.
LLAMADO A LA INICIATIVA de la Alliance des Femmes pour la Démocratie et des éditions des femmes-Antoinette Fouque

PREMIER.E.S SIGNATAIRES - FIRST SIGNATORIES - PRIMEROS FIRMANTES :
Michèle André, ancienne Ministre, Sénatrice honoraire, Ariane Ascaride, actrice, Emna Belhaj Yahia, écrivaine, Académie des lettres et arts, Tunisie, Sylvina Boissonnas, architecte, AFD, Izabella Borges, Universitaire, traductrice, Brésil, Danièle Bouchoule, Co-présidente Elles Aussi, Christophe Bourseiller,  écrivain, Sonia Bressler, philosophe, Présidente AFFDU, Isabelle Carré, actrice, Chantal Chawaf, écrivaine, Hélène Cixous, écrivaine, Édith Cresson, ancienne Premier Ministre, Rosiska Darcy de Oliveira, écrivaine, ancienne ministre, Brésil, Julie Debazac, actrice, Francine Demichel, Professeur de Droit, Sophie Demichel, universitaire, Hughes Dewavrin, Vice-président Guilde du Raid, Eve Ensler, écrivaine, V Day, USA, Annie Ernaux, écrivaine, Lidia Falcón, avocate, Présidente du Parti Féministe, Espagne, Laura Franchi Argüelles, Vice-présidente de l’ACAF, survivante de la dictature, Argentine, Jean-Joseph Goux, philosophe, François Guery, philosophe, Catherine Guyot, journaliste, AFD,  Sterenn Guirriec, actrice, metteuse en scène, He Yuhong , écrivaine, UAAF, Chine, Francesca Isidori, directrice artistique, Guila Clara Kessous, Artiste de l’Unesco pour la paix, Georges Kiejman, avocat, ancien Ministre, Nathalie Léger-Cresson, écrivaine, Reine Lépinay, Co-présidente Elles Aussi, Lio, chanteuse, actrice, Catherine Lopes-Curval, peintre, Julie Lopes Curval, cinéaste, Ana Maria Machado, écrivaine, Académie des lettres, Brésil, Jacqueline Merville, écrivaine, Daniel Mesguich, metteur en scène, acteur, Mengué M’Eyaà, Mouvement civique des femmes, Gabon, Anna Mouglalis, actrice, Mouvement FEMEN, Elisabeth Nicoli, avocate, AFD, Marylène Patou-Mathis, préhistorienne, Emmanuel Pierrat, avocat, écrivain, Alain Quella-Villéger, historien, Patricia Rodríguez Saravia, écrivaine, psychanalyste, Mexique, Elisabeth Roudinesco, historienne de la Psychanalyse, Inna Schevchenko, écrivaine, Femen, Sylvie Schweitzer, historienne, Fabienne Servan-Schreiber, productrice, Maria Laura Stirnemann, Hijos Paris, Silvina Stirnemann, Hijos Paris, Najat Vallaud-Belkacem, ancienne Ministre, ONE France, Christine Villeneuve, Juriste, éditions des femmes, Marina Vlady, actrice, Catherine Weinzaepflen, écrivaine.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !