Soutien à l'Ecole de Musique Les 3 Rivières

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Grégory DUBUS
Grégory DUBUS a signé la pétition

Pétition rédigée par des adhérents, parents d’élèves et sympathisants de l’Ecole de Musique Les 3 Rivières

A destination du Conseil de la Communauté de Communes « Rives de l’Ain Pays du Cerdon », des Conseils municipaux des communes de Boyeux Saint-Jérôme, Challes la montagne, Cerdon, Jujurieux, La Balme, Mérignat, Neuville sur Ain, Poncin, Pont d’Ain, Priay, Saint-Alban, Saint Jean-le-Vieux, Serrière, Varambon.

Nous, adhérents, parents d’élèves et sympathisants de l’Ecole de Musique Les Trois Rivières, avons appris avec inquiétude la réduction drastique de la subvention accordée par la communauté de communes Rives de l’Ain Pays du Cerdon. Pour l'année 2017-2018 la subvention a été divisée par 2 (7000 euros contre 14000 euros pour un budget total de 95000 euros).
Depuis plus de 30 ans, des bénévoles se démènent pour maintenir, sur notre Communauté de Communes, une école de musique de qualité à des tarifs abordables, avec actuellement une équipe de 13 salariés et enseignants-musiciens qualifiés. Elle donne accès à la pratique musicale à des jeunes et des moins jeunes de nos communes rurales, permet de former les musiciens de nos harmonies.
Cette école organise aussi de nombreuses représentations et est toujours prête à participer aux manifestations de nos villages comme la commémoration du centenaire de la guerre 14-18 à St Jean le Vieux, le concert de Noël à Neuville sur Ain, le festival Monte le Son à Poncin, la journée de la flûte à Pont d’Ain... autant d’actions témoignant de sa volonté d'ouvrir la culture à tous. Cette réduction brutale de subventions met réellement en péril la survie de cette école. Ainsi, l’apprentissage de la musique risque de se perdre pour bon nombre des habitants de nos villages, qui auront difficilement accès à l’école de musique d’Ambérieu-en-Bugey ou au conservatoire de Bourg en Bresse. Enfin, par voie de conséquence, cela met aussi en péril la survie de nos harmonies et l’animation musicale de nos villages.
Nous souhaitons donc avoir des explications quant à cette réduction de subvention et interpellons nos représentants pour qu’ils défendent d’avantage la culture, gage d’ouverture d’esprit, de savoir-vivre ensemble, et spécifiquement cette école associative intercommunale qui la représente si bien.
Bien sincèrement.