PIN DE LEGUE annulation des modifications du Règlement intérieur des bassins nautiques

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
christian BERNARD a lancé cette pétition adressée à Conseil d'administration et à

Nous, sociétaires et ayant droits, filles, fils, petites-filles et petits-fils de sociétaire du Domaine du Pin de la Lègue, demandons à l’administration et en particulier à sa présidence de revenir sur les modifications du Règlement intérieur des bassins nautiques. Depuis cette année, il est interdit dans les faits aux maîtres-nageurs sauveteurs de donner des cours d’aquagym mais aussi de natation dans des conditions satisfaisantes. L’administration tente de les empêcher par tous les moyens tout en le cachant aux estivants. A l’entrée de la piscine il existe tout d’abord un panneau jaune avec les mentions suivantes :

 

« Leçons de natation et d’aquagym pour les usagers de l’espace aquatique.

 

Les maîtres nageurs sauveteurs sont embauchés par la SCI « Domaine du Pin de la Lègue » pour la surveillance et la sécurité des bassins de l’espace aquatique. En revanche, pendant les heures d’ouverture des bassins d’une part, et d’autre part en dehors de leurs heures de travail et à leur demande, la SCI autorise les MNS à exercer une activité indépendante de moniteur de natation et/ou d’aquagym dans l’enceinte dudit espace aquatique. Cette activité est libre d’exercice sous réserve du respect des formalités légales et déclaratives et de la justification d’une assurance à cet effet. La SCI « Domaine du Pin de la Lègue » ne saurait (sic) être tenue responsable de manquement à ses obligations légales.

Ainsi, dans le cadre de cette activité indépendante, les MNS ne sont soumis à aucun lien de subordination avec la SCI « Domaine du Pin de la Lègue », mais s’engagent à respecter le règlement intérieur de l’espace aquatique comme tout autre usager de celui-ci.

De la même manière la SCI « Domaine du Pin de la Lègue » ne s’autorise pas à définir quelque lien de subordination entre les MNS eux-mêmes durant ces périodes hors contrats de travail, et en saurait « sic » être tenue responsable de tout incident lié à cette activité.

Ainsi, dans le cadre de ces activité indépendante, la SCI « Domaine du Pin de la Lègue », n’a ni autorité ni qualité pour s’immiscer dans la répartition des heures de leçons ou des élèves entre les différents moniteurs.

Elle ne peut non plus intervenir ni régler un éventuel litige entre travailleurs indépendants. »

 

A la lecture de ce panneau, il est bien difficile pour les estivants non informés de concevoir qu’il n’y aura dans l’état actuel des choses ni cours d’aquagym, ni cours de natation cette année. En effet, le diable se cache dans les détails et en particulier dans le « Règlement intérieur de l’espace aquatique ».

 

 

 

 

En effet, dans le Règlement intérieur affiché à l’intérieur de l’espace aquatique, il est écrit qu’il est INTERDIT de nager dans le sens de la largeur pour ne pas déranger les nageurs du grand bassin et aussi qu’il est INTERDIT de s’approprier ou séjourner dans un espace précis des bassins. En clair, il est impossible aux MNS de dispenser des cours de natation dans le grand bain dans le sens de la largueur, ce qui une aberration pour l’apprentissage des enfants. De même, il est impossible de proposer dorénavant des cours d’aquagym puisqu’il y aurait alors accaparation d’une partie de l’espace des bassins. 

 

Les raisons qui ont mené à cette situation ubuesque sont nombreuses.

 

Premièrement, en ce qui concerne les cours d’aquagym qui permettaient d’animer les bassins et de regrouper jeunes et moins jeunes autour d’une activité physique, il semblerait que la décision ait été prise car les cours empiétaient trop sur l’espace des autres usagers du bassin. Pourtant les horaires retenus jusqu’à présent (10h et 12h ) ne correspondaient pourtant pas aux périodes d’affluence et ne semblait pas avoir gênés au cours des 15 dernières années.

 

Deuxièmement, en ce qui concerne les cours de natation, les raisons semblent encore plus obscures. Depuis au moins 45 ans, des cours sont dispensés par les MNS au Pin de la Lègue. Jusqu’à présent, ces cours ont été acceptés par tous, ne serait-ce que parce qu’ils ont permis d’apprendre à nager à plusieurs générations d’estivants. Combien d’entre nous ont appris à nager au domaine dans des conditions exceptionnelles grâce aux MNS ? La « gêne » occasionnée par ces cours a toujours été acceptée car elle est bien minime. N’oublions pas que durant les années 1980-1990, des cours collectifs avaient même lieu en fin d’après-midi dans le grand bassin alors que le second bassin aquatique n’existait pas encore.

 

Troisièmement, il est reproché aux MNS à mots couverts, d’avoir dispensé durant plusieurs années des cours de natations durant leurs heures de surveillance. Cette accusation est totalement calomnieuse et nous amène à la véritable raison de l’interdiction des cours de natation et d’aquagym.

 

Certains membres de la direction du domaine et certains salariés du domaine veulent dégager sans mandat des sociétaires les MNS actuels qui assurent la qualité et la sécurité des bassins depuis plusieurs années. Ces MNS sont engagés comme saisonniers au SMIC malgré leur expertise et leur connaissance du domaine. Contrairement aux MNS qui les ont précédés auparavant, ils ne sont ni professeurs de l’Education Nationale ni retraités et ne peuvent donc pas compter sur un salaire fixe correct. Seuls les cours de natation et d’aquagym leur permettent de vivre correctement. La jalousie de quelques-uns ne doit pas détruire un système qui convient depuis tant d’années à la très grande majorité des sociétaires et ayant-droits.

Si l’une des raisons de cette interdiction de cours est motivée par le prix des cours, le domaine pourrait alors très bien salarier les MNS pour les cours de natation et d’aquagym comme il l’a fait pour les cours de zumba, de fitness, de danse, de cross-training, …

Vu les montants dépensés pour d’autres activités au domaine et l’importance de l’apprentissage de la natation au niveau national tel qu’il est établi dans le «  Plan de lutte contre les noyades et du Programme de formation à la nage », nous, sociétaires et ayant droits, filles et fils de sociétaires, petites-filles et petits-fils de sociétaire du Domaine du Pin de la Lègue, exigeons que les cours de natation et d’aquagym soient à nouveau organisés dans les conditions correctes et pour les élèves et pour les MNS et qu’ils soient accessibles au plus grand nombre pour le bien de tous.

 

 

 

 

Dr Christophe BERNARD

Caloussu 15

 

 

 

 

 

Signature :

Nom Prénom :

Mail :

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !