NON à la fermeture de la Pouponnière Pimploo, NON à la rupture conventionnelle collective

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Soutenez les salariés de la Pouponnière « Pimloo » d’Angers (groupe VYV) et signez la pétition :

« NON à la fermeture de la Pouponnière Pimloo, NON à la rupture conventionnelle collective ! »

Alors même qu'au sein de la Pouponnière « Pimloo » la capacité d’accueil est déjà dépassée (14 enfants pour 12 places), le secteur de la Protection de l’Enfance du Conseil Départemental du Maine et Loire, avec son Président, ont décidé de cesser de financer la structure, sous prétexte qu’il y aurait trop de places de pouponnières dans le département.

La Pouponnière accueille des enfants de 0 à 3 ans, accompagne leurs familles, dans le cadre de la Protection de l’Enfance.

Le 5 novembre 2020, les salariées sont informées de la vente des locaux, et qu’elles doivent donc évacuer les locaux au 15 avril 2021.

En conséquence, après un mois de recherches d’un nouveau local, la direction du groupe VYV3 a renoncé à son projet de construction immobilière, pour brutalement annoncer le 14 décembre 2020, la fermeture de la structure, et se séparer du personnel par le biais d’une Rupture Conventionnelle Collective.

Pour les salariés, ces décisions sont inacceptables !

Que vont devenir les enfants ? Leur Projet de Vie sera-t’il respecté ?

La fermeture signifie pour les enfants des départs précipités, de nouvelles séparations brutales, de la souffrance affective. Et pour les familles, c’est une nouvelle épreuve défiant la relation de confiance nouée, au fil du temps.

Aujourd’hui, la Direction de l’entreprise et le Conseil Départemental doivent prendre leurs responsabilités vis-à-vis des enfants accueillis, de leurs familles et vis-à-vis du personnel de la structure.

Les salariées exigent le maintien de cet établissement indispensable à la Protection de l’Enfance, et l’abandon pur et simple de cette rupture conventionnelle collective.

Les salariés sont soutenus par les 4 organisations syndicales FO, CGT, CFDT et UNSA.

Les salariées de la Pouponnière Pimloo, FO, la CGT, la CFDT et l’UNSA