Les salariés de l’aide, de l’accompagnement et des soins à domicile en colère !

Les salariés de l’aide, de l’accompagnement et des soins à domicile en colère !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !

UD CGT 33
UD CGT 33 a signé la pétition

Suite à la mobilisation du 01 juillet 2020 devant le Conseil départemental de la Gironde qui a réuni environ 300 manifestants, les syndicats CGT de ce secteur appellent à poursuivre la mobilisation !

En Gironde en « prime », pas de prime pour les premiers et premières de corvées !

La délégation reçue lors de cette manifestation par les représentants du Conseil Départemental, confirme que le choix fait en Gironde est de ne pas verser une prime suite à la crise sanitaire Covid-19, mais de revaloriser le montant des tarifs de remboursements des prestations APA des Services d’Aide, Accompagnement à Domicile non-habilité. Autant se le dire, cela va au mieux concerner une infime partie des salariés de ce secteur. De plus aucune obligation ne sera imposée aux structures SAAD (Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile) pour que cette revalorisation de la prestation APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) puisse améliorer la paye des salariés de manière pérenne !

INACCEPTABLE !

Les salariés ne se contenteront plus de belles promesses. La crise sanitaire a agi comme un puissant amplificateur des dysfonctionnements, du manque de moyens, et de reconnaissance dans nos métiers.

Nous avons été, durant toute cette période de confinement les « premièr.e.s de corvées », parfois sans matériels de protections nécessaires afin d’assumer la continuité de nos missions en Gironde comme ailleurs. Pourtant, nous sommes encore les grand.e.s oublié.e.s !

Cela ne peut plus durer ! Continuons à nous mobiliser dans nos associations !

Signez la pétition de la CGT pour réclamer :

  • La prime Covid-19 de 1500 € pour tous les salariés de ce secteur,
  • L’augmentation générale des salaires de tous les métiers de ce secteur (AD,AVS,AS,IDE…),
  • Des moyens financiers suffisants pour une meilleure prise en charge et l’amélioration des conditions de travail.