Pour une invalidation des résultats du premier tour à l’élection présidentielle en France

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les résultats du premier tour à l'élection présidentielle en France du 23 avril 2017 sont désormais connus, mais ils sont entachés d'un fort sentiment d'irrégularité quand au bon déroulement du scrutin et de la juste participation de tout citoyen en mesure et en droit de voter. Plusieurs problématiques sont à soulever: 

1. 500 000 électeurs inscrits en double sur les listes électorales

Bien que ce soit une infraction punissable par la loi de voter en double, aucune preuve n'a été apporté pour l'instant par quelconque instance sur un possible doublon de la part de certains citoyens. Dans le cas extrême ou 500 000 électeurs auraient voté en double, les résultats seraient à même d'être modifié, notamment entre Jean-Luc Mélenchon et François Fillon relançant alors la lutte pour la troisième et deuxième place. 

2. De nombreux électeurs radiés des listes électorales

Les recours auprès des tribunaux se multiplient pour les électeurs qui ont eu la bonne surprise de découvrir qu'ils avaient été rayés des listes. Ils n'ont pas pu voter, le bon déroulement du scrutin n'a pas été respecté. Encore une fois, pas de chiffres précis, mais le nombre augmente au fil des heures faisant peu à peu monter un peu plus le doute sur les résultats finaux des 4 premiers candidats. 

3. Un rapprochement du nombre de voix trop important pour ignorer ces paramètres

Outre Emmanuel Macron qui semblent jouir d'une première place légitime, les 3 candidats suivant se tiennent dans un mouchoir de poche, des fraudes avérées et des votes qui n'ont pas pu être comptabilisé, les citoyens ne pouvant pas tous voter, le classement final pourrait s'en trouver modifier. 

Que faire ? 

Le Conseil Constitutionnel doit être saisi au plus vite, afin qu'il fasse la lumière sur ce scrutin entaché non seulement de soupçons de fraudes mais aussi de manquement de la part des mairies quand à la bonne tenue des listes électorales empêchant des milliers de citoyens de voter, l'élection ne pourra être qualifié de pleinement démocratique sans un une vérification et un avis de la plus haute instance juridique de ce pays. 

 

 



G compte sur vous aujourd'hui

G C a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil Constitutionnel : Pour une invalidation des résultats du premier tour à l’élection présidentielle en France”. Rejoignez G et 9 signataires.