Pétition fermée
Adressée à Secrétariat général Conseil constitutionnel et 1 autre

Libérons l’élection présidentielle 2017 verrouillée par le système !

En confirmant la loi du 25 avril 2016, dite de « modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle », le comité des « sages » cautionne une mascarade électorale :

• rendre publiques les 500 signatures d’élus que doit obtenir un candidat, c’est soumettre ces élus à l’autorisation de leurs éventuels partis politiques. À quand la suppression de l’isoloir ?

• changer l’égalité du temps de parole par un principe d’équité, c’est reconnaître avec Coluche que si « Les hommes naissent libres et égaux, certains sont plus égaux que d’autres » par le fric et la notoriété politique. À quand le remplacement du vote par le sondage ?

Le Peuple président dénonce une magouille contre l’égalité des citoyens.

Pour dénoncer l’inconstitutionnalité et la rétroactivité de cette loi, Daniel Adam, porte-parole du « Peuple Président », a saisi le Conseil constitutionnel le 24 novembre 2016, en sa qualité de candidat déclaré depuis le 19 novembre 2014.

Même si cette loi ne le concerne pas, il demande son abrogation afin que tous les candidats puissent bénéficier du même temps de parole. De plus, il propose que l’heure de passage de chaque candidat soit tirée au sort, afin de ne pas la laisser à l’appréciation des médias, qui sont essentiellement ceux du parti pris.

Daniel Adam rappelle que pour justifier cette loi organique, le ministre de l’Intérieur Cazeneuve (PS) a osé dire que l’organisation de l’élection présidentielle de 2012 a été « très défavorable à toutes les organisations politiques du système », en réduisant « le temps de parole, le temps du débat, l’expression démocratique ». Haro donc sur le candidat sans parti politique, dont les seuls revenus sont ceux de son travail. Pour ce simple citoyen le ministre de la Justice Urvoas (PS) livre une sentence sans appel : « il ne me paraît pas anormal qu’il n’ait pas exactement le même traitement »

Selon le journal La Tribune : « PS, LR et FN, qui ont engrangé des milliers d’élus lors des élections locales (communales, départementales, régionales), ne sont pas gênés par ces nouvelles règles du jeu. »

Lien avec l'article : http://www.latribune.fr/economie/france/election-presidentielle-vers-un-verrouillage-du-systeme-560939.html

**

Partagez cette pétition pour empêcher l’application de cette loi scélérate !

Merci d'indiquez en plus de votre mail, nom et prénom, profession actuelle et adresse postale.

Cette pétition a été remise à:
  • Secrétariat général
    Conseil constitutionnel
  • Président du Conseil Constitutionnel
    Laurent Fabius


    Citoyen PRÉSIDENT a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 347 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Citoyen compte sur vous aujourd'hui

    Citoyen PRÉSIDENT a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil constitutionnel: Libérons l’élection présidentielle 2017 verrouillée par le système !”. Rejoignez Citoyen et 346 signataires.