Pétition fermée

L'annulation du scrutin du 1er tour des présidentielles et la réintégration des radiés.

Cette pétition avait 988 signataires


Radiée purement et simplement (il y a 15 jours selon les organisateurs) des listes électorales alors même que j'ai pu voter au même bureau de vote aux primaires socialistes (fin janvier dernier donc) je suis écœurée de notre système électoral qui fait du droit de vote une option, un accessoire que l'on doit impérativement renouveler sous peine d'être exclu de la vie démocratique. Certes, j'ai déménagé, certes je ne me suis pas inquiétée plus que cela ayant pu voter à chaque scrutin dans mon bureau habituel. Jamais je n'ai été alertée sur une possible radiation et n'ai été informée que le matin même du scrutin, à mon grand désespoir. Je conteste, de fait, cette méthode qui est un procédé clairement anti démocratique puisqu'aujourd'hui, n'étant pas inscrite sur les listes électorales de ma ville de résidence alors même que j'ai fait mon changement d'adresse par internet il y a 5 ans, je ne peux participer à ce scrutin et me voit donc purement et simplement privée de mon devoir de citoyenne!
Au regard de l'ampleur du phénomène et du résultat de ces élections, je dénonce ce système qui pose question. En effet, on ne peut s'empêcher de s'interroger sur l'issue de ce scrutin si ces radiations massives n'avaient pas eu lieu. En outre, cette  opération d'une ampleur jamais vue auparavant fait planer le doute sur la possibilité d'une manœuvre à caractère politique, ce qui tend à fragiliser plus encore notre démocratie. Ce genre de méthode équivaut à une entrave au droit de vote et ne saurait être tolérée sachant qu'à cela s'ajoute de nombreuses irrégularités observées et dénoncées par bon nombre. je demande donc au Conseil Constitutionnel d'invalider les résultats de ce scrutin et de procéder dans les plus brefs délais à la réorganisation du 1er tour avec, il va de soi, la réintégration in extremis des personnes radiées. En effet, j'insiste sur le fait que la suspicion d'une quelconque manœuvre politique ne saurait peser sur une élection aussi capitale puisqu'elle donnerait lieu à la consécration d'un candidat perçu comme illégitime par l'immense majorité. Aussi, à défaut de voir cette demande qui me paraît grandement justifiée aboutir, j'invite celles et ceux ayant fait l'objet de ces radiations massives de dernière minute à déposer une plainte collective. Notre droit fondamental ne saurait être entravé de la sorte!



Cindy compte sur vous aujourd'hui

Cindy LONY a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil constitutionnel : L'annulation du scrutin du 1er tour des présidentielles et la réintégration des radiés.”. Rejoignez Cindy et 987 signataires.