Pour que l’Amalgame continue de nous faire rêver

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Jeudi 3 octobre, le 24 heures décrivait la situation fragile dans laquelle se trouve actuellement l’Amalgame, salle de concerts majeure d’Yverdon-les-Bains*. En effet, la subvention allouée par la Ville reste identique à celle des années précédentes, ce qui met en péril les activités de ce lieu bien-aimé de tous les amateurs de musique de la région. Aujourd’hui, la salle qui s’auto-finance à 60% se trouve face à de nouvelles difficultés, telles que l’augmentation du coût des artistes. Pour limiter l’impact sur le prix du billet et pallier au déficit budgétaire, c’est l’équipe aux commandes qui peine et offre un 83% de travail. Or, cette situation ne peut plus continuer et pour reprendre des forces, la salle a dû réduire à 50 (contre 65) son nombre d’événements pour 2019.

En sa qualité d’organe politique représentatif de la jeunesse, le Conseil des Jeunes d’Yverdon-les-Bains** vous incite à signer cette pétition afin de ne pas voir disparaître ce lieu d’échange avec lequel nous avons eu l’occasion de collaborer à de multiples reprises. Nous souhaitons inviter les habitant-e-s d’Yverdon et environs à nous joindre afin de montrer notre soutien à l’Amalgame et inciter la ville à leur donner les moyens de continuer sainement leurs activités. Une lettre présentant nos arguments a déjà été remise au président du conseil communal; en plus de cela, ce sont les voix de tous ceux qui aiment ce lieu que nous voulons récolter.

L’Amalgame est notre plus ancien partenaire : c’est dans ce lieu mythique du nord-vaudois que des jeunes ont pu s’essayer à l’organisation de concerts, profitant du soutien et de l’expertise des membres du G.A.M.E.. Lieu de découvertes, les soirées tremplin organisées par le Conseil des Jeunes et l’Amalgame ont aussi offert aux jeunes artistes de la région une première scène pour se produire. Pour toutes ces opportunités dont nous avons pu profiter et qui nous font grandir, nous ne voulons pas voir l’Amalgame fermer ses portes.

De plus, la jeunesse d’Yverdon ou d’ailleurs est très attachée à cette salle dans laquelle elle a pu se réunir et partager des moments de fête, où tous les publics se rencontrent, mais aussi où elle a pu élargir son répertoire musical. Chaque saison, la programmation convie sous le même toit autant d’artistes internationaux que d’Helvétie et offre ainsi à la ville un rayonnement culturel important dans le pays.

Ainsi, la contribution de cet espace au cours des 25 dernières années à la ville d’Yverdon est majeure, et sans l’Amalgame, ce sont 18'000 visiteurs qui se retrouvent orphelins, condamné à s’expatrier à Neuchâtel ou Lausanne pour sortir le soir.

Parce que la jeunesse d’Yverdon-les-Bains a à cœur d’apprendre, de faire des rencontres et de s’émerveiller entre ces murs encore de longues années, la salle de l’Amalgame a besoin du soutien de la Ville : les 4 jours de travail non-rémunérés que les salarié-e-s offrent à la salle pèsent et la centaine de bénévoles qui s’active chaque week-end afin de faire vivre ce lieu-phare fatigue.

Afin que la salle de l’Avenue des Sports ne ferme pas, soutenons l’équipe qui s’active d’arrache-pied pour proposer un lieu de divertissement de qualité. Signez cette pétition et montrons au conseil communal la place centrale de l’Amalgame dans le panorama culturel vaudois !

 

Pour plus d'informations :

articles du 3 octobre du 24heures

** Le Conseil des Jeunes est un espace pour débattre des questions qui concernent la jeunesse et pour réaliser des projets ! Ça permet aux jeunes d’être actif au sein de sa ville, de partager des idées et bénéficier de moyens pour réaliser leurs projets, grâce au 1.- par habitant-e de budget alloué chaque année. 
www.cdjy.ch

www.amalgameclub.ch

 

Photo : ©LnPixElle Photography – lnpixelle.com