Frères de saint Jean, libérez la parole publique du père Patrick

Frères de saint Jean, libérez la parole publique du père Patrick

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
régis DE LA TURMELIÈRE a lancé cette pétition adressée à congrégation saint Jean

A l'attention du conseil du prieur Général de la communauté Saint Jean.
Nous, catholiques attachés à l'Eglise et à la recherche de la vérité, exigeons la libération de la parole publique du père Patrick de Vergeron, seul frère à s'être engagé dans une voie philosophique et spirituelle de réparation, eu égard aux errements de la communauté saint Jean au cœur même de la formation à la sagesse.
Vous avez souligné cette interdiction d'expression publique en ordonnant par exemple l'arrêt de la chaîne Youtub intitulée « les entretiens du père Nathan ». Qu'aviez-vous à reprocher à son contenu conforme à l'enseignement du magistère, incitant à aimer Marie, l'Eglise, le pape, les saints et à s'approcher des sacrements, si ce n'est qu'il s'opposait à la doctrine erronée du père Marie Dominique, jamais remise en cause ni expurgée par aucun frère philosophe ?
Il ne suffit pas aux frères de demander pardon pour les exactions et crimes commis ; il ne suffit pas de prétendre veiller désormais à l'ordre et à la discipline religieuse en son sein. Il leur faut comprendre que leurs déviances sexuelles ne sont que la résultante de leurs silence coupable dans l'erreur philosophique, concernant particulièrement l'animation et la sponsalité.
Au moment où la communauté saint Jean tente de se réparer, l'interdiction proférée par elle à l'encontre du père Patrick n'a plus lieu d'être. Elle n'engendre qu'incompréhension de la part des fidèles et éloignement de ses propres enseignements. Pourquoi alors persévérer dans ce sens, si ce n'est pour maintenir la fausse doctrine du p Marie Dominique? La question se pose légitimement.

Frères, autorisez le père Patrick à diffuser publiquement ses homélies et enseignements. Continuer à vous y opposer vous coupe de la grâce réparatrice et condamne votre communauté à disparaitre.

Parole du p MDP sur laquelle nous n'avons entendu qu'un seul frère tenter de porter réparation, le frère Patrick et nul autre: MDP dit ceci, Lettre à un ami, page 72, note 11 : " Nous ne pourrions affirmer d'une manière absolue qu'il y a un être nouveau que si nous pouvions affirmer que l'âme est créée dès la conception, puisque l'âme est principe d'être. Or, nous ne pouvons pas l'affirmer, car nous ne pouvons pas savoir à quel moment exact l'âme est créée. Nous n'avons donc ici qu'une démonstration par mode de signe. On connaît l'objection de certains : le fœtus n'est pas une personne humaine. A cela nous répondons que nous ne pouvons conclure ni dans un sens ni dans l'autre de façon catégorique, mais que le fœtus est, dans son être vivant, virtuellement, « intentionnellement », une personne humaine..."

Autre parole du p MDP sur laquelle le silence de la communauté saint Jean est plus que coupable, sur laquelle le père Patrick et lui seul a porté réparation: Les trois sagesses, édition 1994, page 186 : La phrase pour laquelle monseigneur Séguy n'a pas donné son imprimatur : « ...Pour ceux-là, du fait même que l'embryon a son chiffre biologique, c'est le signe que l'âme a été créée par Dieu. Cette position est intéressante, mais je crains que sa perspective soit un peu apologétique, pour fournir des raisons importantes contre l'avortement... » Cette phrase a d’ailleurs valu au livre de ne pas recevoir l'imprimatur de monseigneur Séguy, contrairement à ce qui est inscrit frauduleusement en page deux.

Quelle est la position claire de la communauté saint Jean sur la note de bas de page 11 de la lettre à un ami, sur la position du p MDP dans les 3 sagesses p168 ayant valu à ce livre un refus d'imprimatur, sur l'Aleteia 14 page 150 où il est écrit: "Le fondement n’est pas la cause formelle"? Est-ce pour vous enferrer dans ces positions que vous refusez au père Patrick une parole publique?

Frères de saint Jean, libérez la parole du père Patrick; nous, catholiques, l'exigeons. Il se tait par obéissance, mais sur ce point vous abusez d'une autorité.de moins en moins légitime.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !