Protégeons nos enfants : Sécurisons le passage du sacré-coeur

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Mr Le Maire, Mr Le conseiller à la voirie,

Nous souhaitons attirer votre attention sur le danger du passage piéton du Sacré-cœur, tel qu’il est actuellement, malgré les aménagements réalisés sur le dernier semestre.

Comme vous le savez, ce passage présente une situation particulière pour la commune : il traverse la grand’rue qui coupe la Chevrolière en deux pour permettre  de relier les écoles, l’équipement sportif et deux grands lotissements situés au sud du centre bourg. Il concerne donc directement tous les habitants et usagers de ces zones. Il est notamment emprunté quotidiennement par :

  • Les habitants qui habitent le sud-ouest du bourg et vont à l’école à pied (matins et soirs) ;
  • Les groupes d’écoliers qui vont sur l’équipement sportif (en début d’après-midis);
  • Les habitants qui habitent le sud-est du bourg et vont sur l’équipement sportif ;
  • Les usagers des cars Lilas à cet arrêt.

La situation de ce passage est proche de celle du carrefour des feux tricolores, sans pour autant présenter les mêmes équipements de prévention (ralentisseurs, feux, chicane).Au même endroit et aux mêmes moments se croisent deux flux qui souhaitent passer sans perdre de temps mais qui ont des moyens de circulation très différents. Cette circulation se faisant au détriment des plus faibles (piétons et poussettes).

Elle présente même une dangerosité accrue par rapport au carrefour des feux, en raison de la configuration de l’accès à la rue du Sacré-Cœur dont la traversée demande une extrême vigilance, autant par les piétons que par les véhicules venant de la rue des gas.

Comme pour illustrer cela, nous sommes plusieurs habitants (ainsi que Pascale Jacquet du Pédibus) à avoir constaté des presque accidents sur ces derniers mois :

  • Le non respect de la priorité des piétons ;
  • Le passage de véhicules pendant que des piétons traversent (par des deux roues et des conducteurs âgés) ;
  • Des vitesses excessives (ce passage est au milieu de deux belles lignes droites) ;
  • Des freinages tardifs.

Jusqu’ici, l’extrême prudence des usagers et une part de chance a permis d’éviter qu’un accident grave se produise. Il nous semble qu’il serait dommageable pour tous d’attendre qu’il survienne pour réagir.

Etant donné le nombre croissants d’habitants sur la commune, l’augmentation de la fréquentation des voyageurs lilas (pas toujours attentifs) et du passage croissant de véhicules sur cet axe, ce risque va augmenter.

Lors de votre campagne précédant la dernière élection municipale, il a été question de ce passage lors de rencontres avec les habitants (notamment chez Mr Maran). Vous en aviez reconnu la dangerosité, nous indiquant qu’une réflexion était à l’étude. Cette réflexion est d’autant plus pertinente aujourd’hui qu’elle s’inscrit parfaitement dans la politique globale de cheminements doux déjà déployée.

Nous aimerions donc à présent connaître les résultats de cette réflexion.

Vous remerciant par avance pour l’attention portée à cette requête et comptant sur votre réactivité face à ce risque important, veuillez recevoir, messieurs, l’expression de nos meilleures salutations.

 

Les habitants du sud du centre bourg.



Thomas compte sur vous aujourd'hui

Thomas CHEVALLIER a besoin de votre aide pour sa pétition “commune@mairie-lachevroliere.fr: Protégeons nos enfants : Sécurisons le passage du sacré-coeur”. Rejoignez Thomas et 62 signataires.