Sauvegarder la Vallée de la Salindrenque. Ne pas subir la disneylandisation des Cévennes.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


PETITION :

Menaces sur la Vallée de la Salindrenque

21/11/2016

Sauvegarder la Vallée. Ne pas subir la « disneylandisation » des Cévennes

Dans les années 1970, à partir d’un petit camping à la ferme, sous des pommiers au bord de LA SALINDRENQUE, quatre propriétaires de plus en plus ambitieux se sont succédés: « Stockage » et concentration de vacanciers dans un campement… Chaque propriétaire transformant inexorablement le touriste en une marchandise : plus on serre les bungalows, plus il en tient… Ce camping incite le vacancier à vivre en autarcie dans un monde artificiel hors de la richesse de la nature et de ses potentialités environnantes…Pour qui prend-on les vacanciers ?… Nous pouvons parler sans doute d’un «Tourisme hors-sol »dans les Cévennes !

Aucune étude d’impact n’a été réalisée… et actuellement:

Pollutions visuelles :

-          Pour le paysage… pour le voisinage… pour le tourisme cévenol… pour tous les gens qui passent devant…ce camping détériore l’environnement et la beauté de la vallée de la Salendrinque...L’installation des bungalows en bord de route est inacceptable : quelle image donne-t-elle du tourisme cévenol ? =>Tel paysage, telle société !!!...

-          Comment des professionnels du tourisme peuvent-ils se permettre de sacrifier un site, une vallée, sans concertation avec le voisinage et les habitants de la commune ?…

 

Pollutions sonores :

-          La forte pollution sonore rend la vie insupportable aux riverains, en pleine journée, tard dans la nuit, en pleine semaine et jusqu’à des centaines de mètres du site.

 

Risques de catastrophes et de pénurie d’eau :

-          Pour ce camping et son assainissement en bord de La Salindrenque : zone inondable, inondations catastrophiques en 1958… 2002… 2015… plus les épisodes cévenols multi annuels… Glissement de terrain important en 2009 : ce camping peut être un danger pour sa population et la pollution des eaux…

-          Pour l’eau : en été le hameau de Prades n’a plus d’eau, plus aucune pression lors des heures de douches du camping… Qu’en sera-t-il avec une nouvelle piscine : renouvellement d’eau… pédiluves… sanitaires… ?

 

Dernièrement, un permis de construire est en cours d’instruction concernant la réalisation d’aménagements gigantesques pour la Vallée : seconde piscine… toboggan géant aux couleurs criardes... (voir le site « Capfun »)

 

Accepter la politique d’un tel développement de ce camping, c’est désavouer et contredire toutes les démarches et tous les efforts faits depuis près de 50 ans pour une qualité d’accueil touristique dans les Cévennes.

Nous soutenons un tourisme soucieux de l’écologie et du respect de la Vallée.

Nous sommes inquiets des projets de développement touristique de la Société « Capfun ».

Nous nous opposons à toute « disneylandisation »de ce camping qui ne peut qu’aggraver les nuisances que nous subissons.

Nous tenons à participer et à influer sur le devenir de la Vallée de la Salindrenque dans le respect de ses habitants, du paysage et en harmonie avec l’écologie locale.

Association pour la Préservation de la Vallée de la Salindrenque



Association pour la Préservation de la Vallée de la Salindrenque compte sur vous aujourd'hui

Association pour la Préservation de la Vallée de la Salindrenque a besoin de votre aide pour sa pétition “Communauté Alès Agglomération Service ADS (Autorisation Des Sol) 2 rue Michelet 30100 ALES: Sauvegarder la Vallée de la Salindrenque. Ne pas subir la disneylandisation des Cévennes.”. Rejoignez Association pour la Préservation de la Vallée de la Salindrenque et 1 107 signataires.