Demande à la Commission scolaire des Phares pour l'achat d'autobus électriques

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


En sachant que des actions doivent être posées pour agir sur la préservation de l'environnement, Raphaëlle Pelletier-Beauchesne, 9 ans, est venue rencontrer le conseil municipal de Sainte-Luce afin d'obtenir son appui pour lancer une pétition demandant à la Commission scolaire des Phares de travailler à ce que le transporteur scolaire, qui couvre le territoire de la Municipalité, puisse procéder à l’achat d’autobus scolaires électriques

S’étant doté récemment d’un comité consultatif en environnement et soucieux d’agir en concordance avec les valeurs écologiques chères à sa population, le conseil a accepté à l’unanimité de soutenir la pétition instaurée par cette jeune Luçoise.

Afin de participer à la lutte contre les changements climatiques, nous avons tous le devoir de nous investir réellement à réduire notre empreinte écologique et un des moyens significatifs est de réduire notre consommation d’énergie fossile (pétrole).  De plus, ce mode de transport nous permet d’utiliser une ressource produite au Québec.

CE QU'IL FAUT SAVOIR : Selon le gouvernement du Québec, « l’électrification de 90 % du parc d’autobus scolaires entraînerait des réductions d’environ 2,37 millions de tonnes de GES, l’équivalent du retrait de 32 000 voitures à essence des routes. En plus des avantages sur l’environnement et la santé, ce type de transport présente plusieurs avantages non négligeables :

  • quasi-absence de bruit et d’odeurs
  • n’émet pas de vibrations
  • entraîne une baisse importante des coûts d'entretien pour les transporteurs contribue à l’économie locale puisque la production des autobus est 100 % québécoise. »

Pour aider la Commission scolaire des Phares et le transporteur scolaire local à prendre ce virage vert, un programme lié au Plan d’action en électrification des transports 2015-2020 du gouvernement du Québec est en place.

Celui-ci permet de :

  • soutenir financièrement les transporteurs scolaires dans le processus d’électrification de leur parc de véhicules;
  • favoriser l’introduction des autobus scolaires électriques au Québec;

Afin de pouvoir bénéficier de cette aide gouvernementale, nous souhaitons rappeler à la Commission scolaire des Phares que ce programme est en vigueur jusqu’au 30 juin 2020 ou jusqu’à ce que le budget alloué aura été entièrement dépensé.  Ainsi, le temps presse et nous comptons sur la commission scolaire pour s’affairer à développer ce projet visant à agir concrètement sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Pour des informations plus complètes :

Programme de soutien au déploiement des autobus électriques

Étude sur l’électrification des transports collectifs au Bas-Saint-Laurent

Nous comptons sur votre appui afin que la pétition lancée par la jeune Raphaëlle incite la Commission scolaire des Phares à agir promptement pour que la flotte d’autobus scolaire, roulant au pétrole sur le territoire de à Sainte-Luce, soit remplacée par des autobus électriques.