Non au Principe d'équivalence imposé par l'Europe

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Face aux pesticides  et aux OGM de plus en plus nombreux dans notre alimentation, vous souhaitez manger BIO pour votre santé et celle de vos enfants. Or, aujourd'hui, il n'en est rien car vous n'êtes pas sur de la qualité des produits BIO que vous achetez :

En cause notamment le "PRINCIPE D’ÉQUIVALENCE" instauré par Bruxelles, qui part sur une confiance aveugle donnée aux produits étiquetés BIO dans leurs pays d'origine et qui entrent dans le marché.

Si un produit est déclaré BIO dans son pays d'origine, il entrera dans le marché européen sans aucun contrôle de  part les instances européennes à cause de ce "PRINCIPE D’ÉQUIVALENCE"

C'est le cas, pour donner un exemple des bananes dominicaines, étiquetées BIO, qui sont pourtant traitées avec une quinzaine de produits hautement toxiques interdit dans l'agriculture en Guadeloupe ou Martinique pour les bananeraies.

Nous , consommateurs français, refusons cet état de fait et désirons un contrôle de tous ces produits aux appellations fallacieuses, qui ne sont que tromperies du consommateur qui  en plus d'être intoxiqué, est racketté par le prix. 

Nous demandons aux instances européennes de bien vouloir se pencher sur ce problème



jean yves compte sur vous aujourd'hui

jean yves MÉNÉTRIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Commission européenne: Non au Principe d'équivalence imposé par l'Europe”. Rejoignez jean yves et 1 439 signataires.