Liberté de choix pour une lumière non nocive!

0 a signé. Allez jusqu'à 50 000 !

Uwe Geier
Uwe Geier a signé la pétition

English | French | German | Italian | Dutch | Polish | Romanian | Hungarian | Spanish

L‘union européenne veut prochainement encore restreindre la marge de rendement lumineux de nos éclairages, ne resteront alors que les lumières LED sur le marché. Ces éclairages présentent cependant des risques importants pour la santé et sont reconnus néfastes pour les yeux. Les enfants sont particulièrement touchés.

Ceci n‘est pas acceptable! Nous exigeons pour tous les citoyens de l‘union européenne, la liberté de pouvoir se fournir en sources lumineuses saines!

Beaucoup de personnes souffrent de problèmes de vue, de maux de tête, de fatigue et d‘autres problèmes de santé en raison de l‘éclairage moderne aux lampes LED à domicile et au travail.

Alors que les lampes halogènes et à filament couvrent tout le spectre lumineux et sont proches de la lumière solaire, la lampe LED en diffère par son importante émission dans le bleu et sa faible émission dans le rouge. Des études scientifiques révèlent une atteinte de la rétine et des perturbations du rythme du sommeil. Pour de jeunes enfants le risques est encore plus élevé: déjà en 2011 une étude du ministère francais de la santé www.anses.fr/en/content/lighting-systems-using-light-emitting-diodes-leds-health-issues-be-considered arrivait à la conclusion qu‘il fallait éviter d‘éclairer les pièces où se tiennent de jeunes enfants avec cette lumière. Nous ne voulons pas faire courir de tels risques à nos enfants!

Des médecins attentifs https://vimeo.com/270946568 ainsi que des ergonomes http://www.fvlr.de/downloads/Lichtergo1.pdf mettent depuis longtemps déjà en garde contre un emploi irréfléchi des lampes LED. Elles conduisent chez de nombreuses personnes à une dégradation de la vue à cause de leur scintillement et de la lumière aveuglante qu‘elles engendrent par leur brillance. De plus en plus de personnes deviennent lumino-sensibles et ne supportent plus cet éclairage. Ces personnes se trouvent mises à l‘écart de la société à cause de la constante augmentation de ce type de lampes www.lightaware.org

Une étude récente https://www.lichtfragen.info/de/studien/schulen.html montre aussi une influence clairement négative de ce type d‘éclairage sur les élèves dans les salles de classe. Au lieu d‘une meilleure attention et concentration, comme le propagent les fabriquants, c‘est un affaiblissement de la faculté de mémorisation et de la créativité qui ont été constatés. La mémoire est à la base de tout savoir, la créativité, une compétence essentielle, nécessaire au développement d‘impulsions pour l‘avenir! Sans une étude approfondie et une juste estimation de l‘impact des lampes LED sur nos enfants, il est totalement irresponsable d‘installer cet éclairage à grande échelle dans les écoles.

La protection du climat est décisive pour l‘avenir. Mais dans l‘union européenne, seuls 3% de l‘énergie sont utilisés pour l‘éclairage. Il n‘est pas acceptable que des effets marginaux pour le climat justifient une nuisance importante pour la santé de la population. La hauteur d‘économie d‘énergie par les LEDs avancée n‘a pas été vérifiée et la durée de vie donnée pour ces lampes repose uniquement sur une extrapolation des résultats des tests des fabriquants. Par ailleurs, les experts signalent un gaspillage d‘énergie lumineuse avec ces lampes, leur consommation étant plus faible: l‘économie d‘énergie réelle s‘en trouve d‘autant plus réduite.

L‘union européenne augmente constamment les exigences d‘efficience énergétique des sources lumineuses dans le cadre de la directive 2009/125/EG. En conséquence, les lumières halogènes seront interdites en deux étapes: en grande partie dès le 1er septembre 2018, en totalité à partir du 1er septembre 2020. Il ne restera que l‘éclairage à lampes LED.

Ainsi l‘union européenne déterminera quelle lumière brillera dans nos maisons, jusque dans nos chambres d‘enfants. Et cela, bien que ces lampes ne contribuent que très faiblement à la protection du climat tout en générant une nuisance importante pour la santé.

Nous appelons l‘union européenne, à nous laisser la liberté de choix de nos sources lumineuses. Le commerce de lampes halogènes ne doit pas être interdit avant que des sources lumineuses non nocives soient développées.

Pas d‘ordonnance sur les lampes LED au mépris de notre santé!
Nous exigeons la liberté de choix pour une lumière non nocive!

Dr. Uwe Geier, Ulrike Wendt M.A., Bettina Beller, Markus Buchmann, Dr. Edwin Hübner, Martin Hollerbach, Jörg Kunze, Dorian Schmidt, Jörg Thimm-Hoch

 
Vous trouverez notre commentaire détaillé à la Direction C de la commission européenne
ainsi que de plus amples informations sous:

https://www.lichtfragen.info/en/eu-petition-healthy-light-2018.html