RUINE DES FAMILLES - ENFANTS ENLEVÉS AUX PARENTS - LOIS INADAPTÉES - ABUS - BIZNESS STOP

RUINE DES FAMILLES - ENFANTS ENLEVÉS AUX PARENTS - LOIS INADAPTÉES - ABUS - BIZNESS STOP

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
pere enfant mere a lancé cette pétition adressée à Commission européenne des droits de l'homme

Monsieur Le Président de la Commission Européenne des Droits de l’Homme

De nombreux parents alertent notre association et demandent l’intervention de la CEDH pour limiter les placements abusifs d’enfant, la Cour de Cassation ayant rejeté leur recours. Ces parents sont révoltés, ils sont prêts à tout pour récupérer leurs enfants.

La CEDH doit intervenir contre les lobbies français qui nient les Droits de l’Homme, en l’occurrence ici les droits de l’enfant.

> -  Le constat
Des associations et les réseaux sociaux permettent de constater les dérives d’un système de placements abusifs d’enfants (plus de 50%) en France. Le coût d’un seul est supérieur à 200 euros par jour.

> -  Les prétextes invoqués ou supposés

1)        Précarité du milieu familial
2)        Discrimination sociale, racisme
3)        Retard scolaire
4)        Parents ne parlant pas le français avec l’enfant
5)        Intégrisme religieux dans la famille
6)        L’éducation choisie (ou voulue) par les parents va à l’encontre des valeurs de notre éducation nationale
7)        Défaillance des parents (abandon, incompétence, santé…)
8)        Conflits entre les parents
9)        Violence des parents sur l’enfant
10)    Violence des parents entre eux
11)    Accusation de pédophilie
12)    Risque d’enlèvement vers l’étranger.

> - Des responsables mis en accusation

1)        Des avocats qui enveniment les conflits pour davantage de business
2)        Des parents qui abusent de pouvoirs pour corrompre les décisions de justice
3)        Un parent qui voudrait soustraire l’enfant à l’autre
4)        La magistrature qui prend des décisions discutables de placement en institution ou chez l’autre parent
5)        Les gestionnaires de l’aide sociale à l’enfance (ASE) qui ont parfois un résultat pire que le milieu familial initial
6)        L’ASE ou des associations qui outrepasse la mission d’améliorer le sort d’enfant en difficulté dans le milieu familial
7)        L’ASE qui cherche à gonfler les effectifs pour augmenter son budget de fonctionnement pour ses participants
8)        Les fonds alloués pour les enfants placés qui profitent à certains participants au détriment de l’intérêt de l’enfant
9)        La vérité officielle des causes de placement qui est souvent déformée
10)    Des praticiens qui ont peur de signaler des dérives
11)    Des praticiens qui font du zèle par intérêt

> -  Des solutions à privilégier ou envisager
1)        Aider les familles pour éviter le placement coûte souvent bien moins de 200 euros par jour
2)        Financer du recours aux proches parents ou amis de la famille est moins onéreux pour la collectivité et moins traumatisant pour l’enfant
3)        Supprimer des années de recours en justice en utilisant d’autres systèmes publics de médiation dans la famille…
4)        Des services publics plus proches des familles pour être plus efficients
5)        Supprimer des lois sur la famille d’une autre époque et en créer en fonction de la situation familiale actuelle
6)        Informer davantage les futurs parents
7)        Permettre aux parents de choisir le mode d’éducation de leur enfant avec un État qui limite son intervention à vérifier le niveau périodique de connaissance et d’aptitude de l’enfant
8)        Interdire aux lobbies ou associations ayant un intérêt financier aux placements d’intervenir directement dans les décisions de placement de l’enfant
9)        Protéger les lanceurs d’alertes de tous les milieux

Cette pétition vise à encourager tous les parents à s’unir et demander la protection de la CEDH contre les injustices de placements abusifs d’enfant, le désarroi des familles, ainsi que la limitation de l’intervention de la justice dans les affaires familiales.

Cette pétition permet de cerner l'essentiel sans entrer dans le détail. Des dossiers personnels pourront étayer la pétition
L’association Père Enfant Mère existant depuis 1992 se fait le porte parole de ces parents et lance cette pétition.(contact sur le site : pereenfantmere.free.fr)

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !