Pour la préservation du centre-ville de Roinville-sous-Dourdan

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


A vous qui souhaitez préserver les villages typiques et les commerces de proximité,

Depuis notre élection à la mairie de Roinville-sous-Dourdan le 28 juin 2020, le projet d’extension du magasin ALDI de notre village nous interroge. En effet, celui-ci nous confronte, collectivement, à un dilemme:

- Laisser faire pour voir disparaître notre centre-ville et une partie de nos commerces de proximité au profit d’un nouveau magasin d’envergure,

- Faire entendre notre voix pour essayer de peser dans les négociations et sauvegarder ce que notre commune a mis tant d’années à construire.

Lors de la séance du 31 août 2020, le débat a eu lieu au sein du conseil municipal. Notre position fût et demeure claire : nous sommes contre. À l’unanimité des membres, nous sommes en faveur du développement des commerces de proximité et de nouveaux services dans notre village.

Pour rappel, le projet consiste en l’acquisition par la société ALDI des structures commerciales environnantes (le restaurant chinois de M. YU, la boulangerie et le logement de M. et Mme DOMER) afin d’augmenter l’emprise au sol d’un nouveau magasin.

Destruction du magasin existant et des propriétés de M. Yu et de M. et Mme DOMER, puis reconstruction totale d’un magasin de 999 m2. La société ALDI souhaite proposer un magasin plus moderne, proposant de nouvelles offres (boulangerie et viennoiserie à partir de janvier 2021) et un élargissement de la gamme de produits existante en rayon.

Ce projet d’extension vise donc à la reconfiguration de notre centre-ville et à la disparition d’une partie de nos commerces de proximité (boulangerie, restaurant).  

Nous n'avons aucun levier pour empêcher cette construction car cette dernière mesure moins de 1000m2 (999m2 pour être exact)

À la suite d’un travail de recherche juridique mené avec le conseil municipal, nous avons trouvé une disposition légale qui nous permettrait, lors du dépôt du permis de construire du nouveau magasin en mairie, de proposer au conseil municipal de saisir la commission départementale des affaires commerciales (CDAC) afin qu’elle statue sur la conformité du projet. En cas de décision défavorable de la CDAC et de la CNAC (commission nationale d’aménagement commercial), qui est l’instance d’appel, le permis de construire ne pourrait pas être délivré et le projet ne verrait pas le jour.

Par conséquent, nous vous proposons de participer cette pétition en prenant clairement position pour ou contre le projet d’extension du magasin ALDI. Plus votre mobilisation sera forte avec une participation à cette démarche, plus nous aurons de chance d’influencer le débat.

Nous comptons sur votre mobilisation pour préserver l’unique zone commerçante de notre commune. Sa sauvegarde signifie nous donner du temps pour la réflexion et proposer une réponse aux besoins de notre population (nouveaux services, nouveaux commerçants).

Nous demeurons à votre disposition pour échanger ou clarifier certains éléments si besoin.

Veuillez croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Le maire, Guillaume BELLINELLI, et le conseil municipal