Urgence Toilettes !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


L’accès aux toilettes : un constat alarmant en France

En France, l’accès aux toilettes dans les espaces publics et les transports est aujourd’hui encore une préoccupation majeure pour la population, en particulier les personnes âgées, les femmes enceintes et les familles, mais aussi des personnes touchées par certaines pathologies chroniques. Pour toutes les personnes prioritaires, les sorties du quotidien et la vie sociale peuvent très vite devenir des sources de stress et d’anxiété, particulièrement si l’accès aux toilettes dans les espaces publics et les transports n’est pas assuré. La crise de la Covid-19 a accentué cette difficulté du quotidien, avec des sanisettes fermées pendant le confinement (espaces publics, commerces, transports, etc.), et dont la réouverture reste encore très partielle.

L’école : un autre enjeu prioritaire

La question des toilettes à l’école, en particulier à l’école primaire est un vrai sujet de santé publique, qui mobilise depuis des années les associations de parents : saleté, vétusté ou dysfonctionnement des équipements, manque d’hygiène, manque d’intimité et de tranquillité… 66 %* des enfants affirment ainsi faire leurs besoins avant ou après l’école ! (*étude « Toilettes à l′école : les enfants au bout du rouleau » 2018 – Essity) Très tôt le tabou s’installe, le sujet étant peu évoqué par les parents, et des stratégies d’évitement sont mises en place par les enfants. Une situation aux multiples impacts : Douleurs, infections urinaires, constipation, gastro-entérite… / Perturbations psychologiques (peur d’être enfermé par ses camarades dans les toilettes par exemple) / Problèmes de concentration et impacts sur les résultats scolaires.

« Urgence Toilettes ! »  : la pétition qui réclame un meilleur accès aux toilettes pour tous !

Unique association nationale reconnue d’utilité publique dédiée aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, l’afa Crohn RCH France se mobilise depuis plusieurs années sur ce sujet crucial pour les malades qu’elle représente.

Conscients que cette problématique est d’intérêt général, nous lançons à l’occasion de la Journée mondiale des Toilettes du 19 novembre une pétition grand public intitulée « Urgence Toilettes  ». Cette pétition a pour objectif d’interpeller les décideurs politiques et de santé sur l’urgence d’améliorer l’accès et la qualité des sanitaires en France.

Espace public, centres-villes, écoles, transports : l’accès à l’hygiène et aux toilettes n’est pas un luxe mais un droit humain. Il n’est pas et ne doit pas être un tabou.

VOICI NOS REVENDICATIONS

1.     Dans les espaces publics 

Installer des toilettes dans les espaces publics est une nécessité.  Nous appelons chaque maire, président d’intercommunalité, à veiller à la mise à disposition de toilettes propres et accessibles. A l’heure où la redynamisation des centres-villes et du milieu rural est un enjeu prioritaire en matière d’économie et de bien-être citoyen (programme Action Cœur de ville ou Programme 1000 cafés), l’accès aux toilettes doit être vu comme un levier et un investissement, et non comme gadget ou un coût.

Accéder aux toilettes ne doit plus être une rupture des parcours, économiques, culturels, touristiques ou sportifs, une source d’angoisse, une discrimination, ni un vecteur d’insécurité.

En outre, nous demandons la signature de conventions de partenariat ou des délégations de service public avec des commerçants et hôtels, ou autres établissements ouverts au public, pour un accès aux toilettes aux personnes prioritaires : malades chroniques, seniors, femmes enceintes, enfants…

2.     Dans les écoles

L’accès aux toilettes propres et salubres est un droit pour les enfants à l’école, et plus que jamais en cette période de Covid-19. Les toilettes doivent être un lieu de calme et d’intimité (l’apprentissage commence tôt !). Il est urgent que la question des toilettes ne soit plus un sujet tabou, mais soit au contraire une priorité pour les pouvoirs publics, le corps enseignant et les familles : nous appelons à la mise en œuvre d’une campagne de sensibilisation sur les toilettes à l’école et ses enjeux sanitaires et éducatifs. Une attention particulière doit être apportée aux enfants malades et porteurs d’un handicap et nous demandons que la question des toilettes soit intégrée au projet d’accueil individualisé (PAI) pour les enfants qui en bénéficient, et dans la mise en place en cours de l’école inclusive.

3.     Dans les transports en commun

Les transports en commun sont un casse-tête pour un grand nombre de nos concitoyens, en particulier les familles, les personnes malades, les seniors, les femmes enceintes… Le manque de toilettes dans les transports en commun (et leur fermeture en cette période de Covid-19) a un impact direct sur leur déplacement, et donc sur leur vie sociale et professionnelle. Nous demandons que la disponibilité des toilettes et leur entretien soient désormais une priorité des élus politiques en charge des mobilités et des exploitants des réseaux de déplacement.

***

Une pétition portée par l'afa Crohn RCH France, en partenariat avec UNI Cancer.