Victoire

Nous demandons la délivrance de licence De Valerie Binguira

Cette pétition a abouti avec 2 635 signatures !


 

Aidons notre Miss à obtenir la licence pour qu'elle puisse participer à l'éléction Miss monde qui se déroulera à Londres. Nous allons lancer ensemble un appel à La Comité Miss Madagascar de lui rendre son droit.

Soutenez cette pétition svp!!!! signez!!

(Extrait publié dans le journal" La vérité" le 18 Octobre).

Parmi les Top 20. Valérie Anne Binguira, Miss Madagascar 2019, semble avoir la cote si l’on tient compte des informations publiées sur la page de Miss Monde. Ce concours de beauté international se tiendra à Londres au mois de décembre prochain, avec 93 candidates déjà inscrites. La participation de Miss Madagascar semble toutefois bloquée, sans la validation du CMM (Comité Miss Madagascar). Ce dernier devrait attribuer une licence pour l’autoriser à participer ainsi que pour faciliter l’obtention de son visa. « Le comité a coupé tout contact avec moi depuis mars 2019 puisque j’ai refusé de lui rendre mon écharpe de Miss officieusement. J’ai demandé à ce que cela se fasse officiellement, devant la presse, et non en catimini. En fait, tout a commencé au mois de février, lorsque le comité m’a demandée de se déplacer à Antananarivo pour une séance photos avec un partenaire. Je me suis déplacée en taxi- brousse pour rejoindre la Capitale et j’ai dû payer de mes propres moyens mon séjour d’une semaine, dont l’hébergement, la restauration et autres frais. Le comité  n’a remboursé que les frais de transport aller-retour », se désole Valérie Anne. Sans contrat officiel, diverses propositions et activités dans lesquelles elle devrait participer ont été annulées. « J’ai dû me débrouiller sans l’aide du CMM pour faire le tour de Madagascar depuis le mois d’avril, ce qui a accentué la colère de la responsable, laquelle m’a menacée avant de couper tout contact avec moi », ajoute-t-elle. Voulant avoir la version de la présidente dudit comité, nous l’avons contactée mais elle n’a pas décroché ni répondu à nos demandes.
D’autres Miss victimes
Valérie Anne Binguira n’est pas la seule victime des agissements du CMM. Les autres Miss Madagascar depuis 2015 jusqu’à 2019 en ont vu de toutes les couleurs. « J’ai pu participer au Miss Monde 2018 avec l’appui de ma famille, laquelle a fait toutes les démarches pour que j’y aille malgré la réticence du comité. Au final, celui-ci s’est chargé du paiement des droits et des billets aller-retour. J’y suis allée sans coaching, en prenant en charge mes vêtements et accessoires ainsi que mon visa pour la France », nous confie Miantsa Valisoa, Miss Madagascar 2018. « Le comité a pris tous les cadeaux que j’ai reçus en tant que Miss Madagascar 2016, dont mon billet d’avion pour Maurice et de l’argent. La responsable a surtout brisé mon rêve de participer au Miss Monde, en avançant que je n’ai pas eu le visa alors que je l’ai obtenu. J’ai même la copie du visa », témoigne Samantha Todivelou. « Le comité a reçu beaucoup d’argent durant les demandes de sponsoring pour mon départ mais au final, je n’ai pas pu y aller. De plus, il a refusé de nombreuses demandes de partenariat me sollicitant, de peur de ne plus rien toucher », se désole la Miss 2016. Pour sa part, Miss Madagascar 2019 fait un appel de détresse, non seulement pour pouvoir participer au concours international à Londres mais surtout pour avoir l’appui financier, matériel et technique des autorités compétentes, à commencer par le Président de la République et la Première Dame malagasy. Affaire à suivre !
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Let's help our Miss get the license so that she can participate in the Miss World Election that will be held in London. We will jointly appeal to the Miss Madagascar Committee to restore its right.

Support this petition please !!!! sign !!

(Excerpt published in the newspaper "La Vérité" on October 18th).

Among the Top 20. Valérie Anne Binguira, Miss Madagascar 2019, seems to have the rating if we take into account the information published on the page Miss World. This international beauty contest will be held in London this December, with 93 candidates already registered. The participation of Miss Madagascar seems however blocked, without the validation of the CMM (Committee Miss Madagascar). The latter should grant a license to allow him to participate as well as to facilitate obtaining his visa. "The committee has cut off all contact with me since March 2019 because I refused to return my Miss's scarf informally. I asked that this be done officially, in front of the press, and not on the sly. In fact, everything started in February, when the committee asked me to move to Antananarivo for a photo shoot with a partner. I traveled by taxibus to the Capital and I had to pay for my one-week stay, including accommodation, food and other expenses. The committee only reimbursed the cost of transportation back and forth, "laments Valérie Anne. Without an official contract, various proposals and activities in which it should participate have been canceled. "I had to manage without the help of the CMM to go around Madagascar since April, which increased the anger of the head, which threatened me before cutting any contact with me," she adds. Wanting to have the president's version of the committee, we contacted her but she did not answer or answer our requests. Other Miss Victims

Valérie Anne Binguira is not the only victim of the actions of the CMM. The other Miss Madagascar from 2015 to 2019 have seen all the colors. "I was able to participate in the Miss World 2018 with the support of my family, who took all the steps to make me go despite the reluctance of the committee. In the end, he paid for the fees and return tickets. I went there without coaching, taking care of my clothes and accessories as well as my visa for France ", says Miantsa Valisoa, Miss Madagascar 2018." The committee took all the gifts I received as Miss Madagascar 2016, including my plane ticket to Mauritius and money. The manager mostly broke my dream of participating in the Miss World, arguing that I did not get the visa when I got it. I even have the copy of the visa, "says Samantha Todivelou. "The committee received a lot of money during the sponsorship requests for my departure but in the end I could not go. In addition, he refused many requests for partnership soliciting me, for fear of not touching anything, "misses the Miss 2016. For its part, Miss Madagascar 2019 makes a distress call, not only to participate in the international competition in London but above all to have the financial, material and technical support of the competent authorities, starting with the President of the Republic and the First Lady of Madagascar. Case to follow! Collected by Patricia Ramavonirina

 



zoan compte sur vous aujourd'hui

zoan RANDZ a besoin de votre aide pour sa pétition “Comité Miss Madagascar : Nous demandons la délivrance de licence De Valerie Binguira”. Rejoignez zoan et 2 634 signataires.