MINEURS ISOLÉS ÉTRANGERS : LE DÉPARTEMENT DU DOUBS DOIT ASSUMER SES RESPONSABILITÉS.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Depuis début octobre 2018, malgré l'obligation légale qui lui incombe, le département du Doubs refuse de mettre à l'abri les mineurs étrangers isolés durant la période de l'évaluation de leur minorité et de leur isolement. Ni majeurs ni mineurs, ces jeunes se situent dans un "no-man's land" administratif et se voient refuser également l'accès aux dispositifs sociaux destinés aux adultes.

Depuis quelques jours et à la suite sans doute des premiers articles de presse sur le sujet, le département fournit désormais à ces jeunes des repas et des douches. En cette période d'automne et alors même que les nuits fraichissent, bénéficier d'un toit semble ainsi constituer aux yeux des décideurs départementaux une urgence toute relative, un besoin facultatif... Si les enfants concernés ont obtenu depuis peu le droit de manger et de se laver, sans hébergement leur droit à la dignité reste ici bafoué.

Le département doit assumer de manière pleine et entière la responsabilité que lui a confié le législateur en assurant la mise à l'abri de ces enfants. Les politiques départementales doivent cesser de produire errance et maltraitance. Elles doivent garantir le droit à la protection de l'enfance pour toutes et tous.



Collectif VIJIE (Veille Information Jeunes Isolés Etrangers) compte sur vous aujourd'hui

Collectif VIJIE (Veille Information Jeunes Isolés Etrangers) a besoin de votre aide pour sa pétition “Collectif VIJIE (Veille Information Jeunes Isolés Etrangers) : MINEURS ISOLÉS ÉTRANGERS : LE DÉPARTEMENT DU DOUBS DOIT ASSUMER SES RESPONSABILITÉS.”. Rejoignez Collectif VIJIE (Veille Information Jeunes Isolés Etrangers) et 664 signataires.