Non à l'extension du Stade Gabriel Montpied

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le vendredi 4 mai, contre toute attente, le conseil métropolitain de Clermont Auvergne Métropole a voté en faveur de l'extension du stade Gabriel Montpied avec 48 "pour", 35 "contre" et 4 "abstentions". Le vote s'est déroulé à bulletin secret. Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=5a84XVB-bwA .

Le "projet" a été vendu en 3 phases soit-disant distinctes, mais le projet à terme est bien de porter la capacité du stade Gabriel Montpied, rebaptisé sûrement stade Olivier Bianchi, à 30 000 places pour 70M€ minimum... pour l'instant.

Ce vote n'est pas le début de la construction, aucune pelleteuse ne viendra rue Adrien Mabrut dans les prochaines semaines. Il est encore temps de faire reculer la mégalomanie des élus qui ont voté cette pur folie.

1/ Le saucissonage en 3 phases n'est qu'un leurre, pour mieux faire passer la pilule. D'ailleurs, dans son exposé façon maitre d'école aux enfants de sa classe, le président Olivier Bianchi se vantait de pouvoir accueillir des compétitions internationales, et de faire rayonner Clermont à l'ouest de la grande région. Hors, on est bien d'accord, qu'on accueil pas de compétitions internationales dans un stade de 16 000 places?

2/ Il n'y a aucun plan, ni de financement, ni même architectural, on ne sait même pas si les élus ont bien compris ce qu'ils votaient... Qui supportera les coûts (2 000 000€/an minimum) d'entretien? Quel sera le loyer après cet extension? Le Clermont Foot pourra t-il supporter les charges d'un tel stade sachant que le club est le dernier budget de Ligue 2?... Rien du tout.

3/ Il est bon de rappeler que le Clermont Foot est une société anonyme sportive professionnelle, et pas une association loi 1901 à but non lucratif. Claude Michy n'a jamais investi un seul centime dans le club, qu'il a d'ailleurs racheté en 2005 pour une boucher de pain (Rapport de la cour des comptes du 10 décembre 2008 https://www.ccomptes.fr/fr/documents/4866 sous la pression de la municipalité, en premier lieu de Mme Dulac-Rougerie et de Mr Bardot respectivement adjointe aux sports et adjoint aux finances. Donc Olivier Bianchi va signer un chèque en blanc de 70M€ d'argent public, pour d'obscures raisons, à une société qui n'arrive pas à trouver des ressources propres! En effet, le club n'a jamais évolué en Ligue 1, il vient de créer son centre de formation mais avec l'ASM Omnisports, et très largement subventionné! Il est régulièrement dernier budget de Ligue 2, vend chaque année ses meilleurs joueurs, sans pour autant réinvestir dans un effectif compétitif. Les résultats sont en dents de scie, certes cette année le club joue le haut de tableau, mais a terminé l'an dernier à la 12ème place, bien loin de la montée en Ligue 1. D'autant que l'affluence du stade ne cesse de baisser, elle est ainsi passé en 10 ans de plus de 5000 à moins de 4000 aujourd'hui... D'ailleurs lors de la réception des Girondins de Bordeaux, club de Ligue 1 plusieurs fois champion de France, le 8/01/2017 en coupe de France, il n'y avait dans les gradins que 5900 spectateurs... Alors comment nous faire croire que hormis quelques affiches, le stade sera plein à chaque rencontre. Et si le club venait à monter en Ligue 1, ce dont on souhaite évidemment, il est tout à fait possible de créer une tribune tubulaire de 5 à 6000 places, type ancien Matmut Stadium (GL EVENT), et ce en une intersaison! Et avec les 5 000 000€ "promis" dans une lettre "d'intention" par Claude Michy, il financerait largement cette tribune provisoire. Le temps de trouver le bon modèle économique, de trouver des partenaires financiers, et de pérenniser le club en Ligue 1.  Beaucoup de club on déjà fait le yoyo faute d'avoir un projet clair à long terme, quel est le projet du Clermont Foot actuellement? Personne ne le sait, mais Olivier Bianchi veut quand même lui construire un stade géant... pour un petit club. Dépenser de l'argent public des citoyens pour un intérêt privé! Elle est là la vérité.

4/ Plusieurs rapports, du sénat, de la cour des comptes, montrent que les collectivités n'ont plus a supporter les coûts astronomiques des grands stades. D'autant qu'aucun événement d'envergure n'est prévu en France dans les décennies à venir: l'Euro de Foot, les JO en 2024 et le mondiale de rugby ont ou auront lieu bien avant que le Montpied version Olivier Bianchi ne soit fini... Autant dire que pour les grandes compétitions internationales, on repassera. Les exemples du Mans, Grenoble, Le Havre, Marseille, Lille n'ont pas suffit à faire peur à la majorité des élus métropolitains, et c'est bien dommage. Le CF63 peut monter en Ligue 1, comme il peut très vite descendre en National... voir pire (ex. : Sedan, Le Mans, Istres, Arles-Avignon...etc).

L'ASM Clermont Auvergne a investi entre 2006 et 2015, 28 000 000€ pour transformer le "Michelin" en ce qu'il est aujourd'hui et supporte seul 4 400 000€ de charge de fonctionnement pour son stade (centre d'entrainement compris!).

NOS REVENDICATIONS:

Nous demandons l'arrêt de ce projet extravagant, comme a su le faire le gouvernement avec l'Aéroport de Notre-Dame-des landes.

Nous demandons la création d'un "fond de solidarité pour les associations sportives" de la métropole, alors même que celles-ci se battent pour le "Maintien de la part territoriale du CNDS 2018 au même niveau que le budget 2017."

Nous demandons la tenue d'un référendum si Mr le président de Clermont Auvergne Métropole s'obstine à vouloir construire "SON" Grand Stade.

Nous demandons la mise en place d'un Grand plan du sport métropolitain à la fois professionnel et amateur.

Le collectif "Stop gabegie 63"

 



Stop compte sur vous aujourd'hui

Stop GABEGIE a besoin de votre aide pour sa pétition “Collectif Stop Gabegie 63: Non à l'extension du Stade Gabriel Montpied”. Rejoignez Stop et 22 signataires.