Défense de la petite pêche artisanale côtière

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La pêche artisanale est attaquée et en danger !

Sous des arguments environnementaux, certaines associations et personnes dénigrent nos métiers et mettent tout en œuvre pour que nos activités cessent.

Mais nous ne sommes pas dupes, ceux-là même qui prônent que la mer est un espace de liberté et de libre accès, veulent s’approprier la bande de notre littoral à leur seul profit !

Ce harcèlement parfois physique, souvent juridique et systématiquement médiatique prend des dimensions qui nous obligent à alerter les acteurs locaux, la population, les élus et les administrations.

Sea Shepherd s’attaque avec violence à la pêche côtière qui mettrait en danger la vie des gens et ce de façon délibérée, alors que les marins-pêcheurs sont des hommes et des femmes passionnés par la mer et leurs métiers, agissants dans le respect des biens et des personnes. A ce jour aucune plainte d’un usager de la mer, plaisancier, surfeur, nageur, n’a été déposée à notre connaissance.

La pêche artisanale professionnelle est une activité économique déterminante pour nos territoires en termes d’emplois directs et indirects. Elle s’inscrit dans de nouvelles dynamiques comme les circuits courts. Elle promeut une alimentation de proximité de qualité. Elle est toujours aux côtés de celles et ceux qui se battent pour la préservation de ce milieu et de la ressource car elle est la première victime des pollutions et des changements climatiques.

Par la présente pétition :
- Nous témoignons notre soutien à Vincent et Julien Agnes
- Nous dénonçons le chantage exercé par certains groupuscules
- Nous apportons notre soutien à celles et ceux qui se battent durement au quotidien pour défendre leurs métiers, leurs familles et leurs territoires
- Nous affirmons notre volonté de défendre une filière économique porteuse d’avenir auprès des pouvoirs publics

 



CIDPMEM 64-40 compte sur vous aujourd'hui

CIDPMEM 64-40 a besoin de votre aide pour sa pétition “CNPMEM: Défense de la petite pêche artisanale côtière”. Rejoignez CIDPMEM 64-40 et 771 signataires.