Exclusion ferme pour des étudiants en médecine, venez leur en aide

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


3 étudiants en medecine de la faculté de médecine de Limoges exclus 1 an ferme des études de santé pour l'exemple, sans qu'aucun avertissement préalable n'ai eu lieu. Sanction beaucoup trop sévère qui n'a pas pour but de leur faire apprendre de leur erreur mais de servir d'exemple malgré le préjudice porté à leur études. Elle concerne le président, la trésorière et le secrétaire du bureau des carabins limougeauds, association de la faculté de médecine de Limoges. 

En signant cette pétition, nous espérons que cette affaire gagnera en visibilité au niveau national et permettra d'accélérer la procédure d'appel qui leur donnerait une chance de reprendre leurs études à la rentrée prochaine. Une telle sanction a été voté suite à la saisie de la section disciplinaire pour avoir fait livrer un colis contenant des crackers, objets permettant l'ouverture de capsule de protoxyde d'azote. Ce genre de pratique n'enfreint pas le règlement de l'établissement et n'a pas été pénalisé auparavant.

Les étudiants ont assumé leurs responsabilités et se sont dit prêts à s'engager dans des actions de prévention contre l'usage du proto. Le jury qui constate que rien n'a était fait entre la 2e commission et le jugement (alors que les étudiants préparaient leurs examens à cette période) a estimé que ce n'etait pas suffisant, et décide donc qu'une exclusion aura plus d'impact sur l'utilisation du proto parmi les étudiants de la faculté.