Non à l'expulsion d'Elsa, Onisa et ses parents

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Soutien à la famille d’Elsa et Onisa

La scolarité d’Elsa et sa sœur Onisa GELQERJA est aujourd’hui mise en péril. Elsa est en deuxième année de BTS comptabilité et gestion et Onisa en classe de seconde dans le Cher, à Vierzon.

Installés sur le sol français depuis septembre 2016, Elsa, Onisa et sa famille ont reçu, le 18 décembre un avis d'expulsion leur demandant de quitter le territoire français d'ici février. Leur situation, irrégulière en France, ne les a pas empêchés de suivre leur scolarité mais l’avis d’expulsion mettrait un terme à leur poursuite d’études, d’autant qu’Elsa présente les épreuves du BTS en mai 2019, ce qui rend la situation plus complexe.


Nous, étudiants et lycéens, amis et connaissances d’Elsa et Onisa, nous nous mobilisons aujourd'hui pour permettre à cette famille bien intégrée au sein du territoire de rester y vivre et poursuivre leur vie actuelle. Elsa engagée au sein du lycée, première élève de sa classe avec les félicitations du conseil de classe dans un pays dont la langue n'est pas sa langue maternelle, a réussi brillamment le diplôme d’études en langue française (DELF) niveau B2 avec un score de 77/100. Onisa a également obtenu le DELF niveau B1 avec un score de 56/100 et des encouragements du conseil de classe.

Elsa est une personne très investie dans sa formation qui l’a d’autant plus démontré au cours de ses stages et qui ne mérite pas que sa réussite soit mise en danger de cette manière. Elle envisage de poursuivre ses études pour devenir expert-comptable.

AUCUNE FAMILLE NE MERITE UN TEL TRAITEMENT.


Les courts délais auxquels sont exposés Elsa, Onisa et sa famille demandent une réaction d'envergure qui ne sera possible que grâce à la médiatisation de l'affaire. Nous comptons sur votre soutien, il sera une aide inestimable pour la cause que nous défendons aujourd'hui, cause qui nous paraît juste et vitale.

Nous en appelons donc à votre mobilisation active ainsi qu'à vos signatures afin de protester avec nous et espérer un horizon meilleur pour la famille GELQERJA.