Ban Noisy Leaf Blower in Beaconsfield

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Leaf blowers have become common tools for landscaping companies and some homeowners. While they are undoubtedly convenient, their use also has negative consequences. They contribute to both noise and air pollution.

Noise is not only an irritant but also a health hazard. According to the World Health Organization noise can increase stress levels, even when not loud enough to lead directly to hearing loss. This is particularly true of high frequency noise, such as that generated by the small engines used in leaf blowers.

The small gas engines in leaf blowers are inefficient and therefore a source of exhaust fumes and small particulate matter (PM). The latter is of significant concern as a contributor to respiratory disease. While electric leaf blowers exist, the landscaping companies typically use gas powered models.

Leaf blowers stir up dust from the ground; another source of PM. PM from the ground potentially contains pollens and mold spores, which are a health problem for an increasing number of people.

While the use of leaf blowers during spring and fall clean-up periods is perhaps understandable, their use is less so during the summer months when they are used primarily to collect grass clippings after lawns are mowed. Grass clippings should actually be mulched onto the lawn and left there as a source of natural fertilizer (grasscycling, which Beaconsfield actively promotes). The few stray clippings on pavement can be swept up with a broom.

Please sign to help ban leaf blowers from June 15th to September 15th in Beaconsfield!

 

Les souffleurs à feuilles sont devenues des outils courants pour les entreprises d'aménagement paysager et certains propriétaires. Bien qu'ils soient sans aucun doute pratiques, leur utilisation a également des conséquences négatives. Ils contribuent à la fois au bruit et à la pollution de l'air.

Le bruit est non seulement un irritant mais aussi un danger pour la santé. Selon l'Organisation mondiale de la santé, le bruit peut augmenter le niveau de stress, même s'il n'est pas assez fort pour entraîner une perte auditive. Ceci est particulièrement vrai pour les bruits à haute fréquence, tel que celui généré par les petits moteurs utilisés dans les souffleurs à feuilles.

Les petits moteurs à gaz des souffleurs à feuilles sont inefficaces et constituent donc une source de gaz d'échappement et de particules fines (PM). Ces derniers sont très préoccupant en tant que contributeur aux maladies respiratoires. Alors que les souffleurs à feuilles électriques existent, les entreprises d'aménagement paysager utilisent généralement des modèles à essence.

Les souffleurs à feuilles attirent la poussière du sol; une autre source de PM. Les particules provenant du sol contiennent potentiellement des pollens et des spores de moisissure, qui constituent un problème de santé pour un nombre croissant de personnes.

Bien que l'utilisation de souffleurs à feuilles pendant les périodes de nettoyage printanier et automnal soit peut-être compréhensible, leur utilisation est moins logiques pendant les mois d'été où ils sont principalement utilisées pour collecter les tontes de gazon. Les tontes de gazon devraient en fait être paillées sur la pelouse et laissées là comme source d'engrais naturel (herbicyclage, que Beaconsfield promeut activement). Les rares coupures sur la chaussée peuvent être balayées avec un balai.

Veuillez signer pour aider à interdire les souffleurs à feuilles du 15 juin au 15 septembre à Beaconsfield!



Félix compte sur vous aujourd'hui

Félix QUEVILLON a besoin de votre aide pour sa pétition “City Council of Beaconsfield: Ban Noisy Leaf Blower in Beaconsfield”. Rejoignez Félix et 20 signataires.