Ouvrez et sauvez vos yeux ! Projet de loi à l’encontre de votre santé visuelle !

Ouvrez et sauvez vos yeux ! Projet de loi à l’encontre de votre santé visuelle !

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !
Quand elle atteindra 10 000 signatures, cette pétition aura plus de chance de recevoir de l'attention de la part du décisionnaire !

ANJO Association Nationale des Jeunes Ophtalmologistes a lancé cette pétition adressée à Citoyens francais responsables

Chers Français, chères Françaises, chers concitoyens,
 
Nous représentons 1500 jeunes médecins spécialisés en ophtalmologie via l’ANJO (Association Nationale des Jeunes Ophtalmologistes).
 
Nous vous sollicitons car nous avons besoin de votre soutien, en effet, un projet de loi qui sera proposé au vote mi-octobre risque de dégrader la santé de vos yeux.
 
Les orthoptistes ont une formation en rééducation visuelle qui dure 3 ans. 
Les ophtalmologistes font 12 ans d’études de médecine et sont formés sur les pathologies, le dépistage, et la prise en charge de celles-ci (médicale et chirurgicale), ce sont les médecins et les docteurs de vos yeux.
 
Voilà les propositions du gouvernement qui vont être soumises au vote mi-octobre :
 

  • Les orthoptistes auront le droit de prescrire des lunettes et des lentilles en accès direct, même si vous n’avez jamais vu de médecin des yeux.
  • Concernant le dépistage des maladies de l’œil, il est lui aussi délégué aux orthoptistes dès le plus jeune âge avec l’examen de vos enfants sans médecin mais aussi chez vos parents et grands-parents avant l’entrée en Ehpad là encore sans médecin.

Il y a un vrai risque de catastrophe sanitaire visuelle pour vos yeux, ainsi que ceux de vos enfants et de vos parents. C’est une vraie démédicalisation.
 
 
En voulant diminuer à tout prix les délais de consultation pour renouveler ses lunettes, le gouvernement sacrifie le dépistage et la prévention de vos maladies…
 
 Avec cette loi, c’est également la dévalorisation de nos études de médecine, de concours, de formation et de sacrifices et donc la dévalorisation de toute notre profession.
 
Aimeriez vous que l’on vous dise à vous aussi ou à vos enfants que finalement apres 12 ans d’études, votre travail (de dépister les maladies) n’est plus utile et que vous pouvez être remplacé par quelqu’un d’autre même si il n’a pas les compétences pour le faire ?? 
Nous ne comprenons pas ce projet de loi au vue de l’effondrement des délais de consultations actuels. (Une semaine dans les grandes villes françaises, diminution de 33 jours des délais depuis 2017). De plus, la France a le taux de renouvellement optique par habitant le plus fort en Europe.
 
De plus, rien ne prouve que cette délégation va améliorer les délais. En effet, l’installation des orthoptistes dans les déserts médicaux est incertaine. La répartition actuelle des orthoptistes est d’ailleurs moins bonne que celles des ophtalmologistes. Nous sommes la spécialité la mieux répartie sur le territoire.
 
Les orthoptistes n’ont pas la formation médicale générale nécessaire à établir un diagnostic de normalité.
 
 
Nos nombreux collègues qui assurent depuis longtemps la gestion des urgences ophtalmologiques, et qui ont participé aux gardes dans les services luttant contre le Covid nous ont fait part de leur volonté de faire une grève massive, longue, totale, en regroupant d’autres spécialités à l’hôpital et en libéral.
 
Le dépistage systématique des pathologies est essentiel. Tout le monde consulte pour changer ses lunettes ou refaire ses lentilles , c’est à cette occasion que l’on peut dépister vos maladies à un stade précoce sans que vous ayez des symptômes.
 
Le fait de dissocier les lunettes et le dépistage va provoquer :

  • Des retards et erreurs diagnostics importants de cancer de l’œil (mélanome), de pression élevée dans l’œil (glaucome), de destruction de votre vision centrale (DMLA) : Qui va en prendre la responsabilité ? Aucun médecin ne vous aura vu !!

Un coût supplémentaire pour la société car il est plus lourd de prendre en charge un glaucome avancé à un stade chirurgical que de stabiliser un début de glaucome.
 
On ne peut pas comparer avec le système aux États-Unis: les optométristes ont un doctorat et un champ d’action très large car le nombre d’ophtalmologistes rapporté à la population est beaucoup plus faible.
 
 
Outre le risque de catastrophe sanitaire visuelle, nous attirons l’attention sur le fait que certains centres de santé  frauduleux risquent d’utiliser ces nouvelles réformes pour dynamiser leur activité, ce qui va encore vider les caisses de l’argent public et donc de l’argent de tous les français.
 
En résumé, ce projet de loi est pour nous une grande régression et dégradation de l’ophtalmologie française et va desservir avant tout la santé de nos concitoyens.
 
Nous comptons vraiment sur votre soutien, votre compréhension et votre attention afin que ce texte soit modifié grâce à votre action en signant cette pétition.
 
 
Des médecins qui veulent vous voir avant que vos maladies des yeux soient irréversibles.
 
Bien Cordialement
Le bureau de l’ANJO
 
 
Avec le soutien du :
Le Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF), Académie Française de l'Ophtalmologie (AFO) : Conseil National Professionnel d’Ophtalmologie (CNP), Conseil National des Jeunes Chirurgiens (CNJC)
 
 
 
 
 

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !
Quand elle atteindra 10 000 signatures, cette pétition aura plus de chance de recevoir de l'attention de la part du décisionnaire !