"NON!" au projet de mine "Tizola" à Iznaguen (Sud du Maroc)

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Dans la commune rurale d’Iznaguen, au cœur de la Province de Ouarzazate, la population se mobilise contre une exploitation de cuivre à ciel ouvert. Ce type de mine est des plus destructives. Elle aura des impacts négatifs au point de vue environnemental, sanitaire et économique :                                                                                                                                                                                                         -La commune d’Iznaguen est semi-désertique,
l'impact sera négatif sur la qualité de l’eau et la disponibilité des
ressources hydriques en raison des pompages d'eau.

-Les poussières d'excavation provoqueront la dégradation de la qualité de l'air et limiteront le développement des plantes car l'exploitation de la mine est prévue  pour une longue durée.

-La toxicité chronique du cuivre ingéré par le foie provoquera hépatomégalie, cirrhose du foie chez les individus les plus vulnérables (enfants, nourrissons, personnes âgées, adultes prédisposés) ainsi qu'une augmentation de la tuberculose, de l’asthme, d'une bronchite chronique et des maladies gastro-intestinales.

-Les infrastructures hospitalières régionales ne seront pas en mesure de prendre en charge l'augmentation du nombre de malades. Les coûts financiers entrainés par ces nouvelles pathologies seront à charge de la collectivité et des
habitants.

-L'équilibre de l’écosystème subira une perturbation majeure entraînant l’extinction de nombreuses espèces à l’échelle régionale.

-Les infrastructures routières seront détruites par le passages de très nombreux camions chargés de minerais.

-Ce projet minier est en totale contradiction avec le plan Maroc Vert et met en péril le développement économique et agricole de la région. De nombreux investissements y ont été injectés, certains d'ordre privé, en grande partie provenant de MRE (Marocains résidants à l'étranger). Interviennent aussi les investissements de ENABEL, l'Agence belge de développement qui soutient entre autre filières agricoles, celle du safran au Maroc.                                                                             Le projet de mine Tizola réduit à néant tous ces investissements!

-L’absence de publicité autour du projet a empêché la populations d'être informée et de pouvoir émettre un avis.

Aujourd'hui, nous demandons aux autorités marocaines compétentes, l'arrêt du projet de mine et le soutien à un développement durable pour la commune d’Iznaguen. Nous vous invitons, par cette pétition, à soutenir la population de la région.

Pour les personnes qui vivent en Europe et qui sont originaires de la région,    ( ville ou village du Maroc), pourriez-vous laisser un commentaire afin que vous apparaissiez. Bien sûr tous les commentaires sont les bienvenus d'où que vous soyez...

Une pétition papier circule aussi, ayez l'amabilité d'en signer qu'une seule.

Merci!


Voulez-vous partager la pétition ?