Soutenir les soignants et notre système de santé

Soutenir les soignants et notre système de santé

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Tleytmess SAIDI-CLÉMENT a lancé cette pétition adressée à citoyens confinés

Alors que l'hôpital public est en grève et demande des moyens pérennes (essentiellement des lits et des postes) pour maintenir à flot un système de santé publique digne de ce nom depuis maintenant près d'un an, les soignants de tout le pays doivent en ce moment faire face à une grave crise sanitaire. 

Autour de nous, les témoignages de soignants épuisés se multiplient. Ils donnent le maximum de leur temps et de leur énergie mais font face à des manques de moyens qu'on a du mal à imaginer en 2020 en France. Une amie infirmière me disait hier qu'elle avait pour consigne de garder son masque 8 heures au lieu de 4 heures (durée d'efficacité normale) puis de le déposer dans une enveloppe afin de le réserver pour le réutiliser dans 15 jours en cas de pénurie …

Le plan d'urgence annoncé par Agnès Buzyn en novembre 2019 est loin d'être à la hauteur selon les témoignages de Renaud Chouquer (médecin réanimateur à Annecy) et Cécile Vigneau (CHU de Rennes) publiés par François Béguin dans le journal Le Monde du 13 février 2020.

« Grâce à notre mobilisation, notre hôpital a reçu 500 000 euros pour du matériel et améliorer les conditions de travail, témoigne Renaud Chouquer, médecin réanimateur et responsable d’unité, démissionnaire à Annecy. On va peut-être acheter un lève-malade quelque part, de nouveaux brancards ailleurs, mais c’est loin de changer la vie des soignants. Avec ce plan, on va voir de tous petits effets, alors qu’il nous faut de gros changements. On est loin du compte. »

Une perception partagée par Cécile Vigneau, au CHU de Rennes. « Notre service de néphrologie va recevoir 15 000 euros pour améliorer la qualité de vie au travail et l’accueil des patients, détaille-t-elle. On va peut-être repeindre une salle d’attente, mais cela ne va pas améliorer radicalement notre quotidien. Nous, ce qu’on demande, ce sont des embauches, que les arrêts de travail soient remplacés à 100 % et pas à 60 %. »

Puisqu'on ne peut visiblement pas compter sur notre gouvernement pour prendre les choses au sérieux, nous pourrions tous, citoyens confinés qui se sentent bien inutiles en ce moment décider de donner ne serait-ce que 5% de notre salaire du mois de mars pour soutenir notre système de santé. Ce n'est peut-être qu'un petit pansement mais si ce geste est suivi en grande proportion il pourrait avoir l'avantage d'envoyer un signal fort au gouvernement sur ce qui est important pour les citoyens français !

Signez cette pétition si l'idée vous inspire, n'étant pas spécialiste je compte sur votre créativité pour trouver les moyens de mise en œuvre et des idées pour faire pression sur notre gouvernement afin qu'à l'issue de cette crise les soignants de notre pays ne se retrouvent pas avec une bête légion d'honneur et des cacahuètes ce qui serait quand même le comble du cynisme !

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !