Monsieur Favier, On ne doit pas laisser Georgette sans emploi

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur Favier,
Vous ne devez pas laisser Georgette sans emploi

Georgette, agente des collèges, contractuelle, s’est vu signifier le non renouvellement de son contrat le samedi 19 mai 2018, au matin.

 Elle élève seule son enfant et a besoin de cet emploi

 Les rapports émanant des établissements sont tous très bons.
Le département lui-même reconnaît ses qualités professionnelles.

Après un entretien avec la DRH, nous avons appris qu’il lui était essentiellement reproché d’avoir mal répondu à une « responsable hiérarchique » du département.

Le mardi 22 mai, elle était convoquée au service DRH des remplacements. Les deux personnels du département qui l’ont reçue ont refusé qu’elle soit accompagnée par ses représentant-e-s syndicaux et n’ont pas voulu l’écouter quand elle a voulu exposer sa situation.
Il est à noter que Parmi les 5 employeurs auxquels SUD Education à affaire (Rectorat, 93, 77, Région) le conseil départemental du Val de Marne est le seul à refuser systématiquement l’accompagnement des personnels par des représentants syndicaux, hors cadre disciplinaire.

Là, on lui a reproché de ne pas répondre immédiatement au téléphone quand le service contractuel l’appelait.

Ce qui lui est reproché dans les rapports :
Ici, nous citons les rapports écrits du département et du service DRH :
D’avoir soupiré quand on lui a demandé de nettoyer les vitres du bureau du chef d’établissement. (elle n’avait pas le matériel et a dû monter sur un tabouret, clg Duruy à Fontenay) ;
Un retard le jour de la rentrée des classes (avait accompagné son enfant à l'école) ;
Une mésentente avec une collègue ;
Le département sur ces points conclut par un comportement inapproprié !
De passer les communications téléphoniques, quand elle était à l’accueil (clg Charcot, Joinville) sans donner le nom de la personne ;
De ne pas noter les numéros de téléphone (alors qu’elle a fourni au département plusieurs pages ;
Un parent se serait plaint, sans savoir qui et pourquoi ;
Le département sur ces points, évoque un comportement inadapté !

Georgette a travaillé dans 11 collèges différents en 3 ans.

Tous ses rapports sont bons, même ceux des deux collèges où le département prétend qu’elle aurait eu des « problèmes ».
Les gestionnaires interrogés ont démenti les propos contenus dans les rapports.
Interrogé-es, ses collègues ne comprennent pas qu’on veuille la virer, alors qu’elle a toujours entretenu de bons rapports avec eux.

C’est pourquoi M. FAVIER, nous vous demandons de ne pas laisser Georgette sans emploi et de la réintégrer en tant qu’agente dans les collèges du département.



SUD compte sur vous aujourd'hui

SUD a besoin de votre aide pour sa pétition “christian.favier@valdemarne.fr: Monsieur Favier, On ne doit pas laisser Georgette sans emploi”. Rejoignez SUD et 286 signataires.