APPEL CITOYEN : Donner une chance à la paix durable dans notre pays

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Depuis le mois d’octobre 2016, les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest
de notre pays connaissent une crise politique qui s’est considérablement aggravée au fil du temps, malgré toutes les initiatives prises par les pouvoirs publics pour sa résolution.

À ce jour, l’unité nationale est incontestablement en péril dans notre pays à cause de cette crise qui exacerbe nos différences et nos oppositions. La conjoncture électorale des mois à venir ne va certainement pas contribuer à l’apaisement de ces tensions sociopolitiques.


Dans le contexte social actuel, où les ressentiments se sont accumulés entre nous, de nombreuses personnalités au Cameroun et à l’étranger recommandent l’ouverture d’un dialogue politique inclusif au niveau national pour réhabiliter et promouvoir notre vivre ensemble.


Dans cette perspective, notamment en raison de leur responsabilité morale au sein de notre société, le Cardinal Christian TUMI, Archevêque émérite de Douala ; le Révérend-Pasteur Babila George FOCHANG, de l’Église Presbytérienne du Cameroun (EPC) ; l’Iman Tukur Mohamed ADAMU, de la Mosquée centrale de Bamenda ; et l’Iman Alhadji Mohamed ABOUBAKAR, de la Mosquée centrale de Buéa, ont entrepris d’organiser le mercredi 29 et le jeudi 30 août 2018 à Buéa, une Conférence générale anglophone (AGC) à l’effet « de convenir des questions à examiner lors du dialogue national sur le problème anglophone et de désigner librement leurs représentants à ce dialogue. »

Depuis l’annonce de la convocation de cette Conférence, les partisans de la répression militaire dans le traitement de la « crise anglophone » diabolisent le Cardinal Christian TUMI et militent auprès des pouvoirs publics pour l’interdiction de cette Conférence.

Notre gouvernement doit avoir le courage de réprimer la tentation de la force pour donner une chance à la paix durable dans notre pays.
« Le courage n’est pas de laisser aux mains de la force la solution des conflits que la raison peut résoudre. »1

Au nom de notre idéal de justice, de paix et d’unité nationale, nous apportons, à travers la signature de cet Appel citoyen, notre soutien patriotique à la tenue de la Conférence générale anglophone prévue les 29 et 30 août 2018 à Buéa.


Nous saisissons l’occasion de cet Appel citoyen pour inviter tous nos dirigeants politiques à faire de cette rencontre une Conférence de la paix durable dans notre pays.

1 Jean Jaurès, Déclaration à la veille de la Première Guerre mondiale.



Chrétien compte sur vous aujourd'hui

Chrétien TABETSING a besoin de votre aide pour sa pétition “Chrétien Tabetsing: APPEL CITOYEN : Donner une chance à la paix durable dans notre pays”. Rejoignez Chrétien et 3 220 signataires.