Non a l'installation dune antenne relais à Bourcefranc-Le Chapus

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


 

Nous, riverains du quartier du Petit Port et alentours à Bourcefranc-Le Chapus, avons été mis sans concertation préalable, devant le fait accompli qu’une antenne relais de la société Orange allait être installée sur une parcelle non constructible, classée zone naturelle, dans du quartier du Petit Port et alentours.

Lors du conseil municipal de 26 novembre 2017, il a été voté que cette antenne serait installée près des ateliers municipaux de la commune.
Les riverains non informés au préalable se sont plaints de ce projet.
Lors du conseil municipal du 1er février 2018, il a été proposé l’installation de cette antenne sur un autre terrain communal sis au quartier du Petit Port et alentours .


De nouveau, AUCUNE CONCERTATION PRÉALABLE N’A ETE FAITE AVEC LES RESIDENTS de ce quartier.

Nous pouvons en conclure que lesdits résidents ne font l’objet d’aucune considération de la part des élus de la commune de Bourcefranc-Le Chapus , que les résidents du quartier du Petit Port et alentours  ne sont pas considérés comme des citoyens à part entière.
D’un côté de la départementale, la mairie tient compte des risques sanitaires que ces antennes relais peuvent avoir sur la santé des citoyens, il faut en déduire que la santé des citoyens du quartier du Petit Port et alentours n'a pas la même valeur .

Les différentes études pour ces antennes relais ne peuvent prouver qu’il n’y a AUCUN risque sur la santé. 

« ON NE PEUT IMPOSER A NOS CONCITOYENS LA MISE EN PLACE D’INSTALLATIONS DONT IL N’EST PAS DEMONTRER AVEC CERTITUDE QU’ELLES SONT SANS EFFET SUR LA SANTE PUBLIQUE. »


Il est à souligner également LA PERTE DE LA VALEUR IMMOBILIERE autour des dites antennes, pouvant atteindre 30 % .

A ce titre, les résidents s’opposent à l’installation de cette antenne relais (21m de haut sur dalle béton sur un terrain non constructible classé zone naturelle) qui va de plus défigurer le paysage et demandent aux élus de prendre en considération leur qualité de vie et leur santé .

 En conclusion, il est inadmissible que les citoyens soient mis devant le fait accompli, sans aucune information ou concertation préalable sur des sujets qui pourraient nuire à la santé publique.

 Nous comptons sur votre soutien. Signez cette pétition.

 



Pascal compte sur vous aujourd'hui

Pascal CHOLET a besoin de votre aide pour sa pétition “Cholet Pascal: Non a l'installation dune antenne relais à Bourcefranc le Chapus”. Rejoignez Pascal et 106 signataires.