Pétition fermée

Protégeons la mémoire d'Ilan Halimi, dénonçons l'immoralité du film "Eperdument"

Cette pétition avait 2 163 signataires


Comment le CSA peut-il permettre la projection d'un film qui romance la rencontre entre une jeune femme accusée de complicité dans l’assassinat précédé de tortures d'un jeune homme innocent à neuf ans de réclusion criminelle, et un directeur de prison qui lui a accordé moult traitements de faveurs qui sont contraires aux effets de l'incarcération tel que le stipule le droit pénal français ?

Emma ne purgera pas sa peine criminelle de 9 ans, (6 ans en prison & 2 ans de liberté conditionnelle) elle reçoit des traitements de faveurs, elle ne poursuivra ni le but d'intimidation de la peine, ni le but de rétribution, aujourd'hui on diffuse un film-romance de son histoire "d'amour" avec le directeur de prison qui a encore adoucit sa peine, pendant que ses proches sont atterrés et que nous pleurons notre Cher Ilan Halimi.

Il nous appartient de dénoncer la méthode immorale utilisée par Pierre Godeau.  Se servir d'un fait réel et en faire une romance peut devenir de l'art. De-contextualiser un Drame qui a heurté tout une famille, un peuple, une communauté, et en faire un film en arguant durant la promo qu'il s'est inspiré d'un FAIT DIVERS est une abnégation de l'entier Drame de cette barbarie . 

Je cite, les propos d'Adèle Exarchopoulos pour Éperdument

(…) J’ai ressenti vachement de liberté par rapport à la raison pour laquelle elle est incarcérée, on voulait tellement se détacher justement DU FAIT DIVERS, que Pierre m’a laissée la liberté de jouer ma propre affaire, le secret de l’affaire pour nourrir mon personnage donc quand ta culpabilité, et la rédemption se placent ailleurs, j’ai pries vachement de distance je n’ai rencontré personne de l’affaire cela ne m’intéressait pas ce qui était fascinant c’était ce huis clos, cette passion (…)

Cet interview et son contenu dans un contexte géopolitique aussi fragile qu'aujourd'hui doivent être retirés des médias. 

Adèle doit présenter des excuses publiques et Pierre Godeau doit expliciter son choix que de traiter qu'une partie du DRAME d'ILAN HALIMI dans son film, en insistant sur la Barbarie. 

 



Chloé compte sur vous aujourd'hui

Chloé BEN a besoin de votre aide pour sa pétition “Chloé Ben: Protégeons la mémoire d'Ilan Halimi, dénonçons l'immoralité du film "Eperdument"”. Rejoignez Chloé et 2 162 signataires.