SAUVONS LES CHATS ... DE CABRIS

SAUVONS LES CHATS ... DE CABRIS

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !

Joelle DUMAS a lancé cette pétition adressée à Mr Pierre Bornet (Maire de Cabris 06530) et à

Bonjour je me présente madame Dumas Joelle, membre de l’association de chats libres "garfield  et ses amis" sur Peymeinade (06530).

Nous connaissons un grave souci.

Nous oeuvrons pour la cause des chats SDF depuis de nombreuses années sur les communes de Cabris et de Peymeinade (06).

Plus de 18 ans.

En tant que particulière pendant 9 ans puis 8 ans dés la CRÉATION de notre association.

Nous nous occupons des chats SDF, les délaissés, les mal aimés. 

La France décomptait plus de 11 millions de chats SDF en 2019.

Il EST certain qu’avec la pandémie du covid le nombre de chats SDF a dû s’alourdir un peu plus depuis.

Notre mission au quotidien : porter secours aux chats, les nourrir ainsi que veiller à leur bien-être.

Nous faisons stériliser et identifier chaque chat comme la loi du code rural le stipule avec le financement de la fondation Bardot, lorsqu’il nous est octroyé ainsi qu’avec les participations de nos donateurs. 

Nous prenons en charge également des chats de nos îlots lorsque ces derniers nécessitent des soins.

Car de nos jours, le chat SDF est considéré (malgré les diverses avancées de la loi du code rural et de la pêche...) comme un animal sauvage et rien n’est mis en oeuvre pour le protéger et lui permettre de vivre dignement, en sécurité comme tout être dit sensible.

Nous nous battons depuis le debut afin de sensibiliser à la cause du chat libre et qu’il ait enfin sa place d’animal domestique.

Petit rappel de la loi..>>>

Stérilisation des chats errants : la loi a évolué au 1er janvier 2015

Les maires ont la possibilité de laisser vivre sur le territoire de leur commune de petites populations de chats sans maître, stérilisés et identifiés. Possibilité, mais pas obligation !

À partir du 1er janvier 2015, une petite amélioration apparaît :

Les chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe, dans des lieux publics, sur le territoire d’une commune, ne peuvent être capturés qu’à la demande du maire de cette commune. Ces animaux ne peuvent être conduits en fourrière que dans la mesure où le programme d’identification et de stérilisation prévu à l’article L211-27 du code rural et de la pêche maritime ne peut-être mis en œuvre.

Aussi lorsqu'un maire refuse de participer a la stérilisation et identification des chats de la commune il doit motiver son refus. 

La commune de Cabris ne nous a jamais rejoint dans cette mission alors qu’aujourd'hui les maires ne peuvent plus refuser la main tendue des associations en place.

Nous avons besoin de vous à nos cotés aujourd'hui plus que jamais, nos chats sont en grave danger.

Depuis des années nous occupions un terrain sur Cabris afin d’en faire un lieu de vie pour nos chats libres.
Cela a commencé en 2013, nous avons installé des cabanes et autres installations pour nos chats.

Nos chats se faisaient écraser, chasser, caillasser de partout et nous n’arrivions plus a les suivre ni même à les nourrir de façon sereine sans avoir de sérieux conflits de voisinage... nos gamelles étaient jetées la plupart du temps et la nourriture souillée, les chats apeurés ne venaient même plus manger.

Nous avons aussi connu des épisodes d’empoisonnements PLUSIEURS de nos chats ont disparu ou sont décédés suite a la prise de poison. 

D’autres ont été percutés par des voitures, car le soir les automobilistes roulent á vive allure sans se soucier de la présence de nos chats.

La rue est un réel DANGER pour tous les félins.

C’est pour toutes ces raisons que nous n’avons pas hésité une seconde à faire un site de nourrissage et de repos pour nos chats libres sur ce terrain dès 2013.

Tout se passait très bien, nos chats prenaient plaisir a y venir, s’y poser en toute quietude.

Il n’y avait personne pour les brimer ou les faire déguerpir, enfin une paix pour nos minous.

Petit a petit même les plus sauvageons venaient dormir lors de mauvais temps dans nos installations. 

Les abris, niches et cabanon que nous avons installés leur procurent un bien-être.

Pour eux, cet endroit est en retrait face aux DANGERS de la route, mais aussi face a la menace que présente l’errance de chiens pas toujours pacifiques, et à toutes les malveillances auxquelles un chat libre peut être confronté le temps de sa vie à la rue. 

En 2018, le propriétaire du terrain nous informe qu’il souhaite vendre et qu'il va falloir penser à tout ôter de son terrain ou acheter les parcelles occupées.
N’ayant pas les moyens d’acquérir nous lancions une cagnotte pot commun sur les réseaux sociaux en expliquant nos difficultés. Alors que nous étions découragés, deux amis des animaux décidèrent de porter secours â nos chats et de devenir les nouveaux propriétaires en juin 2019.
Tout allait pour le mieux nous gardions l’usage du terrain pour nos chats libres avec leur permission.

Nos chats étaient sauvés, quelle Joie.

Tous nos aménagements que nous avions installés depuis des années pouvaient y  rester, nous avons donc clôturé par la suite afin de préserver les lieux de toute intrusion MALVEILLANTE et éviter les dépôts sauvages sur le terrain.

Hélas, aujourd'hui le maire de Cabris (06530) monsieur Bornet a mis en demeure les deux propriétaires et leur a demandé d’enlever tout ce qui se trouve sur le terrain à l’usage de nos protégés de l’association.. Sous peine de poursuites pénales et condamnations au tribunal administratif et démolition. 

Aujourdhui 12 juillet 2021 le maire a fait dresser par la police rurale de Cabris un PV d' infraction a l 'urbanisme concernant nos clotures installées  et notre cabanon  simplement renové.

Nous ne comprenons  pas cette decision du maire car les cabanes, niches, et le cabanon existent depuis plus 8 ans sur ce terrain.

C est un acharnement  juste pour nous obliger a vebdre le terrain á la mairie car le maire n a pas caché  sa volonté .

Le cabanon sert de lieu de repos et d’ infirmerie pour les chats libres âgés, fatigués et chatons qui seraient en état de danger, malades ou à sociabiliser..

Nous sommes attristés par cette demande, fatigués que les chats libres soient encore et toujours chassés, en aucun cas respectés. Dans une telle decision où se manifeste la part de compassion et de bienveillance dont chacun devrait faire preuve à l’égard d’un être sensible ?

Le chat a été reconnu comme animal sensible par la loi en 2015.

Ce terrain EST peut-être en zone naturelle et zone rouge, nous en n’avons pas dénaturé le paysage, bien au contraire nous avons tout nettoyé, débroussaillé car depuis plus de 10ans ce terrain était laissé à l’abandon complet et faisait l’objet régulièrement de décharge sauvage. Nous avons passé près de 6 mois à en faire en endroit propre et entretenu.

Plusieurs sacs ont été rempli avec DES déchets de Plastique, de la ferraille, des pneus, du materiel de BTP.. ramassés partout sur le terrain. 

Si nous sommes obligés de nous plier â la demande du maire de Cabris, qui n’a pas souhaité nous recevoir suite a notre demande de rdv, nos chats seront a nouveau en extreme souffrance et en danger â la rue.

Nous vous demandons de nous aider car nos chats libres ne peuvent  pas perdre leur havre de paix. 

Il est impensable de leur enlever leurs cabanes  cela serait un véritable créve coeur et une catastrophe.

Certains chats sont âgés de plus de 10ans il est impossible d’arracher ces chats à leur lieu de vie, ils ont toujours été là depuis des années .

Cela serait juste cruel et impartial.

Bon nombre d’autres chats viennent y manger sans être sur le qui vive, sans avoir la peur d’être chassé à coup de pierre ce qui arrive bien trop souvent .

J’EN APPELLE A TOUS DE SIGNER ET PARTAGER cette petition qui EST un SOS qui résonnera pour tous comme un hymne aux chats libres tant malmenés 

Le temps n’y fera rien, si chacun ne parle pas de CES Sans voix.

SAUVONS NOS CHATS et leur terrain ILS LE MERITENT.!!

Rappel :

"le 12 janvier 2015 - Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Le propriétaire d’un animal doit lui assurer des conditions de vie compatibles avec ses besoins."

Nos chats sont identifiés nous sommes tenus de leur offrir même a la rue un toit et une gamelle..

Et une sérénité. 

Mme Dumas Joelle 

Vice presidente 

Association Garfield et ses Amis.

Peymeinade 06530 

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !