CHATOU EN COLERE

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Décision du Maire de Chatou à l'encontre du cadre de vie et de la sécurité des catoviens

Le lundi 18 décembre 2017, les riverains de la rue des Landes et des alentours ont eu la surprise de découvrir que la Mairie de Chatou avait décidé d’interdire l’arrêt des véhicules (donc, à fortiori le stationnement) entre la rue des Sabinettes et le stade Finaléri par arrêté municipal avec effet immédiat sans préavis ni information préalable.

Cette décision prise par les services de la Ville de Chatou met en évidence un désintéressement total de la part des élus du cadre de vie et des contraintes de leurs électeurs au quotidien.

Non seulement ils ont pris cette décision de façon unilatérale, après avoir abandonné sans suite un PLU il y a un an, mais de plus ils n’ont pas hésité à être excessifs en interdisant non seulement le stationnement mais l’arrêt des véhicules. Donc, plus aucun livreur ne peut s’arrêter devant les immeubles sans enfreindre la loi !!

Il est indigne d’une société démocratique que ce type de décision soit pris, appliqué et annoncé par surprise en une journée, au terme de laquelle les riverains ont découvert, en rentrant du travail, par voie de prospectus et de flyers, que leurs véhicules restés dans la rue étaient déjà en infraction puisque les services de la ville avaient placardé des panneaux « arrêt interdit » le jour même.

Déjà dénoncée pour sa dangerosité, la rue des Landes devient ainsi une voie rapide pour les conducteurs qui ne se soucient plus ni des écoliers, ni des riverains, ni des usagers du stade qui fréquentent cette rue...  

Pourquoi ne pas avoir défini un stationnement à emplacements fixes, marqués au sol, comme c’est déjà le cas avant le croisement de la rue des Landes avec la route de Montesson, ce qui aurait sécurisé cet axe en supprimant les problèmes liés aux changements de côté du stationnement, plutôt que de favoriser les excès de vitesse !

D’ailleurs, le stationnement alterné, qui pose des problèmes dans toute la ville de Chatou, notamment les 1er et 15 de chaque mois, devrait être remplacé par un stationnement à emplacements fixes, marqués au sol, comme dans la rue des Cormiers où les bus circulent tous les jours sans problème.

Nous sommes sûrs qu’une telle mesure serait accueillie avec bien plus d’enthousiasme par les électeurs Catoviens que les oukases promulgués à la hussarde qui bafouent leur liberté et mettent en danger la vie de leurs enfants.

Pour protéger vos enfants, pour défendre vos droits démocratiques, pour être traité comme un citoyen à part entière même en dehors des périodes électorales, pour que le politiques réfléchissent à vos problèmes plutôt qu’aux leurs, signez cette pétition.



CATOVIENS compte sur vous aujourd'hui

CATOVIENS QUARTIER DES LANDES a besoin de votre aide pour sa pétition “Catoviens quartier des Landes: CHATOU EN COLERE”. Rejoignez CATOVIENS et 28 signataires.