Pour que Disneyland Paris réduise rapidement ses déchets

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les lois de suppression du plastique à usage unique viennent d'être votées et leur application devrait arriver d'ici quelques années... mais pourquoi attendre cette échéance pour commencer à supprimer les pailles, couverts plastiques, gobelets, etc. et continuer à voir nos océans se remplir de déchets ?  Disneyland Paris c'est plus de 320 millions de visites depuis 1992, c'est 8 500 chambres d'hôtels, c'est 68 restaurants et cafés, (chiffres issus de leur site)... L'impact d'un changement de politique du "jetable" vers le "durable" ou le "lavable" à cette échelle serait énorme. Je souhaite donc demander à la direction de Disneyland d'anticiper dès aujourd'hui cette directive.

Je viens de visiter cet endroit féérique et de constater que plusieurs actions sont à leur portée :

  • supprimer les gobelets plastiques sur-emballés de plastique et les gels douche individuels dans les chambres d'hôtel, ils ont des cuisines où la vaisselle peut être lavée, ils peuvent mettre en place des distributeurs de savon à remplir.
  • supprimer les couverts en plastique et les pailles en plastique, les emballages type fast food, ... par du durable, lavable ou au moins bio-dégradable
  • mettre en place du tri sélectif dans tous les restaurants
  • proposer des sacs durables dans les boutiques
  • ...

Et cerise sur le château, la réduction de déchets c'est une affaire d'éducation et d'exemplarité. Disneyland, Mickey et ses nombreux amis sont une source d'inspiration pour des millions d'enfants à travers le monde. Sensibiliser dès le plus jeune âge à la responsabilité écologique pourrait avoir une influence significative sur les générations à venir.

J'ai de l'espoir en lisant le communiqué de presse du 12 avril 2019 : « Alors que nous célébrons la Journée de la Terre, la protection de l’environnement représente non seulement une des valeurs fondamentales de notre entreprise mais également un engagement durable visant à limiter notre impact sur l’environnement – une priorité inscrite dans notre vision stratégique pour l’avenir » déclare Natacha Rafalski, Présidente de Disneyland Paris.

Si la pétition aboutit, je souhaite leur écrire et si possible les rencontrer pour les aider à mettre en place ces actions !