Stationnement à Vence: Stop au racket!

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


A la veille de Noël 2017, le conseil municipal a adopté à une courte majorité, une délibération à caractère répressif à l’égard des automobilistes. Des tarifs à la hausse vont être appliqués. Prés de 400 places gratuites vont devenir payantes et une grande partie de la verbalisation sera effectuée par un opérateur privé.

NOUS RÉCLAMONS :

  • L'annulation du plan local de stationnement, ainsi que des nouvelles tarifications et du recours à une société privée.
  • La création de places de stationnement.
  • Le maintien de la gratuité au parking de la piscine et des pompiers.
  • L'obligation aux promoteurs de créer au moins deux places de stationnement par logement construit.
  • Le développement des transports en commun à des tarifs incitatifs et l'augmentation significative des navettes gratuites.
  • L'aménagement et la sécurisation des cheminements piétonniers.
  • La création d’un niveau supplémentaire au parking de la piscine qui devrait rester gratuit.

POUR EN SAVOIR PLUS:

Décidément, la municipalité est déconnectée de la réalité de la vie du plus grand nombre de Vençois, particulièrement de celle des ménages du centre ville dont une grande partie est en situation sociale plutôt modeste.

S’appuyant sur la loi de décentralisation du 27 janvier 2014 dont un paragraphe stipule pourtant : « il n’y pas obligation à mettre en œuvre une réforme. Si les communes ne souhaitent pas appliquer la réforme elles pourront transformer toutes les places de stationnement payant en stationnement gratuit ou en Zone Bleue » comme à Villeneuve Loubet, par exemple.

La municipalité a fait un choix politique !

Fin du stationnement gratuit ! Ce sont donc 400 places gratuites ou à stationnement limité qui deviennent payantes en 2018, résultant d’une étude du cabinet Egis Mobilité.

Plusieurs zones sont établies:

  • Zone Rouge : Parking Chagall, Alhambra (rue Toreille), parking Bouvier (Cimetière), parking de l’Ara, haut de l’avenue Émile Hugues, rue des Poilus, Boulevard de la Reine Jeanne (début).
  • Tarif : Deux premières heures gratuites. Pas de pause méridienne (12h-14h). Après ces 2 heures, facturation de 7 à 17 euros pour 10h de stationnement, verbalisation par une société privée.
  • Zone Orange : Parking de la piscine (Ferrage), Miramar (plateau St Michel), parking de la Rousse (pompiers) avec barrières automatiques.
  • Tarif : 1 euro la demi-journée, 2 euros la journée. Pas de gratuité les 2 premières heures ni pour pause méridienne.                      
  • Abonnements Résidents : 20 euros par an + 25 euros par mois, mais limité à 48 heures au même endroit. Au-delà, 20 euros par jour de dépassement. Seulement un abonnement par foyer.
  • Abonnement pour Salariés centre-ville : 20 euros par an + 30 euros par mois, limité de 9h à 19h du Lundi au Samedi.
  • Zone Bleue : Résistance, Victor Tuby, Maréchal Juin, Élise, Marcelin Maurel et A Mars - Sous contrôle de la police municipale: 45 minutes gratuites. Au-delà, amende de 2ème catégorie, de 35 euros.
  • Zone Verte (Gratuit longue durée): Parking de la Gendarmerie, Avenue Émile Hugues (sous Leclerc) et Route de St Jeannet.
  • Parking St Anne: (entre Gamm Vert et déchetterie) 1 euro par jour.

Une partie de la verbalisation des véhicules sera sous- traitée à un opérateur soumis à objectifs.

Un forfait post-stationnement sera appliqué sur les véhicules n’ayant pas payé ou dépassant la durée acquittée.

La société privée chargée de la verbalisation devra employer deux agents et un remplaçant. Chacun coûtant entre 30 000 et 40 000 euros par an.

Une fois la décision mise en place, l’ardoise va être élevée pour les Vençois:
Au-delà du coût des employés et de l’opérateur, il faudra ajouter le coût des installations, estimé à 110 000 euros pour les nouveaux horodateurs et plus de 300 000 pour les barrières automatiques. Bonne affaire pour les fabricants qui sont en rupture de stock.

Où vont aller les résidents qui n’ont pas les moyens, les visiteurs ou ceux qui viennent en ville pour faire des achats. La logique du «tout payant» c’est de l’impôt déguisé. C’est encourager les gens à se rendre dans les centres commerciaux aux parkings gratuits, de plus en plus nombreux. C’est la mort des petits commerçants !

C’est encore alourdir le poids des contraintes qui pèse sur les automobilistes qui n’ont, bien souvent que ce moyen pour se déplacer, car les transports en commun sont nettement insuffisants.

C’est une dépense supplémentaire pour les salariés travaillant en centre ville. Une dépense supplémentaire pour avoir le droit de travailler.

Il manque des places de stationnement à Vence et beaucoup ont été supprimées.

Afin que ne meure pas notre ville… Arrêtons le massacre !

Manifestez votre désapprobation en signant la pétition !

 Contact: stopnouveauplanstationnement@gmail.com



"Stop au plan de stationnement à Vence" compte sur vous aujourd'hui

"Stop au plan de stationnement à Vence" a besoin de votre aide pour sa pétition “Catherine LELAN Maire de VENCE: Stationnement à Vence: Stop au racket!”. Rejoignez "Stop au plan de stationnement à Vence" et 2 457 signataires.