Déclaration contre le redécoupage des bassins de la CSMB à Verdun

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Le 29 novembre 2017, la Commission scolaire Marguerite Bourgeoys tenait une séance d’information auprès de centaines de parents ayant reçus une lettre leur annonçant que leurs enfants ne pourraient plus fréquenter l’école de leur quartier à Verdun suite à un redécoupage scolaire. Les principales écoles touchées par ce redécoupage scolaire étaient Notre-Dame-de-la-Garde (131 élèves) et l’école Sainte-Geneviève de Lasalle (144 élèves). Nous résidents de Verdun sommes largement préoccupés par le projet de redécoupage des bassins proposés en novembre 2017 qui pourrait toucher jusqu'à 434 élèves du secteur de Verdun et Lasalle pour les raisons suivantes :


1. En tant que communauté, nous souhaitons permettre aux enfants de fréquenter l’école primaire naturelle la plus proche de leur domicile. Selon ce scénario les enfants de Crawford pourront avoir accès à l’annexe Crawford pour leur permettre de « fréquenter leur école naturelle » pourquoi les enfants du secteur « naturel » de Notre-Dame-de-la-Garde eux, n’auraient pas accès à leur école naturelle ?


2. Si le problème de surpopulation de l’école Notre-Dame-de-la-Garde est connu depuis des années, des solutions ont tardé à se mettre en place. L’efficacité à long terme du plan de redécoupage déposé par la CSMB pour désengorger efficacement Verdun est remis en doute par plusieurs et même la CSMB émet des réserves : « Le projet, c'est une école de 14 classes qui nous permettrait de passer à 128 locaux. Comme je disais, ces besoins-là seront dépassés dans un horizon de trois à quatre ans » Paul St-Onge, 19 avril 2017, séance Office de Consultation publique de Montréal, rapport sur la construction de l’annexe Crawford, article 275, http://ocpm.qc.ca/ecole-crawford


3. La CSMB reconnaît elle-même, tout en demeurant inactive à cet égard, le problème d’utilisation d’adresses frauduleuses qui permettent à des familles hors-secteur de fréquenter l’école Notre-Dame-de-la-Garde alors que les familles qui devraient y avoir légitimement accès en sont retranchées par le redécoupage des bassins par la CSMB


4.Cette annexe a obtenu son autorisation de construction grâce à l'invocation de  l'article 89 (pour ne pas aller en référendum) et la justification de cette intervention s'est faite sous prétexte de désengorger les écoles de Verdun, ce que ce redécoupage ne fera pas : « Aujourd’hui au Conseil des commissaires de la CSMB, j’ai fait la proposition d’invoquer l’article 89 afin d’aller de l’avant avec la construction de l’école Annexe II de Notre-Dame-de-la-Garde dans Crawford, Verdun. La décision a été adoptée. Cette décision a été prise après mûre réflexion et des consultations avec le milieu, pour le bien des enfants. Comme ailleurs è Montréal, Verdun connait une surpopulation de ses écoles, et ce nouvel ajout offrira un espace inspirant pour l’épanouissement de nos enfants. » Statut Facebook, 1er novembre 2016, Stefana Lamasanu, Comissaire scolaire Marguerite Bourgeoys, Verdun Lasalle.

5) La somme de12 millions octroyée par le gouvernement Couillard en 2015 pour la construction de cette nouvelle école a été approuvée dans le but de donner de l'espace aux élèves de Verdun, ce que ce redécoupage ne fait pas : « La concrétisation de ce projet est attendue depuis longtemps dans la communauté. Je suis heureux qu’il se réalise enfin. Les travaux prévus permettront de donner aux élèves de Verdun l’espace requis pour poursuivre leur cheminement scolaire dans un environnement propice à leur réussite, sain, agréable et fonctionnel », a déclaré le ministre de l’Économie et député de Verdun, Jacques Daoust. » 12 M$ pour la nouvelle école de Verdun, Le Messager de Verdun, 23 octobre, 2015, http://journalmetro.com/local/verdun/actualites/862549/12-m-pour-la-nouvelle-ecole-de-verdun/

6) En janvier, les Conseils d'établissement des écoles concernées se sont prononcés. À Ste-Geneviève Sud ainsi qu'à Notre-Dame-de-la-Garde, les parents se sont, à très forte majorité, positionnés CONTRE la proposition avancée par la CSMB. À NDG, les parents ne souhaitent pas se départir de l'Annexe, car elle permettrait de désengorger concrètement et plus réalistement l'école.

Pour toutes ces raisons nous vous demandons de vous opposer à ce projet.



Catherine compte sur vous aujourd'hui

Catherine JETTE a besoin de votre aide pour sa pétition “Catherine Jetté: Déclaration contre le redécoupage des bassins de la CSMB dans les secteurs de Verdun”. Rejoignez Catherine et 110 signataires.