Carré Concy : un projet immobilier menace l’environnement à Montgeron

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


François Durovray promettait en 2014 avant son élection (voir l'interview) de s’opposer à la construction de logements dans le quartier de la gare au milieu des pavillons et s’engageait à supprimer les bouchons rue du Gal Leclerc avant la fin de l'année 2014. C’est l'inverse qui va se produire.

Le 2 janvier 2017, malgré les inondations de juin 2016, le Maire de Montgeron a accordé au promoteur Eiffage un permis de construire 46 logements (32 en accession libre, 14 logements sociaux) avec un parking souterrain sur la totalité de la surface bâtie : le Carré Concy. Cet ensemble immobilier n’est pas à l'échelle du quartier, les terrasses et balcons plongent dans les jardins situés à proximité sans respecter le droit à l'intimité du voisinage.

Sans le moindre argument, la mairie vient de rejeter le recours gracieux formé par 31 Riverains et l’Association Montgeron Environnement.

 La politique du fait accompli
En acceptant de publier dans Montgeron mag (mars 2017, page 12) une publicité sur la mise place d’un bureau de vente des appartements du Carré Concy les 25, 26, 27 mars en plein délai de recours le Maire affiche son mépris pour les droits de ses concitoyens. C’est déjà ce qui s’est passé à notre insu en 2016, rappelez-vous :

> Tromperies : l’enquête publique sur le PLU n’était-elle qu’une farce ?Du 3 juin au 4 juillet 2016, la Mairie présente le projet de PLU en enquête publique, puis le 19 septembre 2016 organise un référendum local sur le PLU (règles identiques à celles de l’enquête publique). Le 3 novembre 2016, la mairie vote un PLU qui change les règles : une nouvelle zone UEc (augmentation des hauteurs de 2m : 12m au lieu de 10, 14m au lieu de 12).

> Mais Eiffage était bien informé dès le mois juillet 2016 ! Le 5 juillet 2016 le conseil municipal autorise Eiffage à acquérir les terrains convoités, et à déposer une demande de permis de construire, et le 2 aout 2016, Eiffage dépose une demande de permis de construire (non consultable par le public). Enfin, le 2 Janvier 2017, la mairie accorde le permis de construire à Eiffage. C’est alors qu’on découvre qu’en juillet 2016 Eiffage connaissait déjà les règles qui seraient adoptées par le maire en novembre 2016 !

Des risques accrus

> Augmentation des risques d’inondation, non-respect des lois sur l’eau. Le 29 aout 2016, le Syage a alerté la Municipalité de Montgeron : les terrains du projet « Carré Concy » se trouvent en zone argileuse inondable par crues, ruissellement et remontée de nappe phréatique. Rappelons-nous la crue de juin 2016. Ce parking souterrain et l’imperméabilisation de plus de 80% des 2000m² du terrain empêcheront la libre circulation des eaux et menaceront les habitations voisines.

> Aggravation des embouteillages et de la pollution dans le quartier de la gare. Bien que le permis de construire ait été refusé en 2015 et assorti d’une injonction à modifier la sortie des véhicules, rien n'a changé. Il est toujours situé en plein carrefour de 4 rues entre les 2 feux tricolores ! Avec bientôt un autre projet juste en face, la municipalité condamne le quartier de la gare à l’asphyxie.

Face au mépris de la municipalité et aux méthodes opportunistes du promoteur Eiffage, le collectif Carré Concy entend faire respecter le cadre de vie de ce secteur et les promesses du candidat Durovray de 2014 (Montgeron mag avril 2014).

Apportez nous votre appui pour faire reculer ce projet aberrant.

informations : www.collectif.carre-concy.fr

contacts : infos@carre-concy.fr



Collectif Carré Concy compte sur vous aujourd'hui

Collectif Carré Concy a besoin de votre aide pour sa pétition “Carré Concy : un projet immobilier menace l’environnement à Montgeron”. Rejoignez Collectif Carré Concy et 212 signataires.