Éléphants maltraités à Toulon : STOP AUX CIRQUES AVEC ANIMAUX !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Bonjour,

Je m'appelle Caroline, j'ai 24 ans, et j'en ai marre. Comment est-il possible que la ville de Toulon accepte ce cirque en son sein alors que 67% des français, soit 7 sur 10, VEULENT ARRÊTER les cirques avec animaux ?

Une vidéo a été filmée et publiée en date du 11 novembre montrant la souffrance que vivent ces animaux sur le parking à côté de chez nous :
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2137216019643527&id=981028171928990

On voit clairement que les éléphants souffrent, se balançant inlassablement et avec le dos couvert de mousse dûe a des bactéries sur leur peau, ce qui prouve qu'ils sont constamment victimes des intempéries et ne sont JAMAIS à l'abri, ni même correctement soignés.
C'est inhumain d'accepter ce type de "loisirs" et de maltraitance chez nous en 2018, surtout quand on sait que plus d'une centaine d'entre eux sont tués chaque jour, soit 35 000 minimum par an et ce malgré leur espèce en voie de disparition et les moyens mis en place pour les protéger.

Notre inquiétude se porte aussi aux autres animaux, dont nous acceptons la maltraitance en fermant les yeux depuis bien trop longtemps, sous prétexte de loisirs ou d'argent. 

Je suis comme vous, indignée et étouffée par ce sentiment d'impuissance qui, aujourd'hui, me pousse à créer cette pétition plutôt que d'en signer d'autres.

L'article de FranceInfo "À quand la fin des cirques avec animaux ?" nous éclaire sur cette situation :

"Dans ce contexte alarmant, et pour des raisons éthiques, écologiques et politiques, ces spectacles de cirques avec animaux menacés devraient être reconnus hors-la-loi, au même titre que le braconnage pour l’ivoire.

Les arts du cirque sont multiples et ancestraux, ils peuvent être maintenus pourvu qu’on y retire les animaux. [...] Et présenter au jeune public un « art » mettant en scène des animaux que l’on mène du bout d’un fouet constitue un message déplorable d’un point de vue pédagogique et éthique quand, en parallèle, on leur inculque à ne pas être violents envers les animaux.

[...] Une économie qui repose sur la maltraitance physique et psychologique des êtres vivants n’a aucun avenir."

 Si nous obtenons assez de signatures, cette pétition pourrait servir de support aux associations telles que L214, Brigitte Bardot, la SPA ou encore 30 Millions d'Amis afin de lutter efficacement contre les cirques avec animaux, peut être même légiférer contre, définitivement.

Frédéric LENOIR, éminent philosophe et écrivain français, fervent défenseur de la cause animale, a très justement dit : "On n’a pas deux cœurs, l'un pour l'homme, l'autre pour l'animal. On a du cœur ou on n'en a pas."

Cela nous concerne tous.

Il est temps de redevenir humain.


Voulez-vous partager la pétition ?