Take Action to End Canada's Blood Donation Ban

0 have signed. Let’s get to 5,000!

At 5,000 signatures, this petition is more likely to get picked up by local news!

Every year, thousands of willing blood donors are turned away simply because of their identity. In Canada, men who have sex with men and trans women cannot donate blood unless they have been abstinent for three months.

Rather than screening potential donors through a scientific lens and on a case-by-case basis, Canadian Blood Services and Héma-Quebec continue to use outdated, prejudiced policies which target two-spirit, gay, bisexual and queer men, trans women, and men who have sex with men (2SGBTQ+/MSM).

Last year, the All Blood is Equal Coalition launched a national campaign to end prejudiced blood and plasma donation policies. Campaign supporters have already sent 10,000 emails urging federal leaders. But their calls have gone unanswered. Instead of backing down, we’re ramping up our efforts and taking our message directly to Canadian Blood Services and Héma-Québéc. You can help by signing our latest petition!

THE PETITION:

WHEREAS

  • Pride celebrations begin across Canada in June to honour and celebrate LGBTQ2+ rights and achievements, but the community still faces discrimination from Canadian Blood Services and Hema Quebec;
  • Canadian Blood Services and Héma-Québec will not accept blood and plasma donations from gay men, men who have sex with men, and trans women if they have had a male sexual partner within three months;
  • Canada’s blood supply is suffering from shortages during the COVID-19 crisis and there is an urgency of obtaining plasma donations for research into the prevention and treatment of COVID-19;
  • Behaviour-based screening provides better security for the blood supply than identity-based rules, and there is no science behind the current 3-month deferral;
  • In Canada, every blood donation is tested for several infectious diseases, including HIV, hepatitis B and hepatitis C; and
  • More than 17 nations have no deferral period, including Italy, Spain and Argentina.

WE, THE UNDERSIGNED, CONCERNED CITIZENS, CALL UPON CANADIAN BLOOD SERVICES AND HÉMA-QUÉBEC TO: 

Act now to immediately eliminate the 3-month deferral for blood and plasma donations from men who have sex with men, gay men, and trans women.

-- 

Chaque année, des milliers de personnes qui sont prêtes à donner du sang se voient refuser la chance de le faire en raison de leur identité. Au Canada, les hommes qui ont eu des relations sexuelles avec un autre homme et les femmes trans ne peuvent donner du sang, à moins d’avoir pratiqué l’abstinence depuis au moins trois mois.

Or, au lieu de procéder à une sélection des donneurs suivant une optique scientifique et au cas par cas, la Société canadienne du sang et Héma-Québec continuent de se fonder sur des politiques arriérées et imbues de préjugés à l’égard des hommes bispirituels, gais, bisexuels et queer, des femmes trans et des hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes (2SGBTQ/HARSAH).

L'année dernière, la coalition « Tous Le Même Sang » a lancé une campagne nationale dont l’objectif est de mettre fin aux politiques en matière de don de sang et de plasma fondées sur des préjugés. Les personnes qui appuient cette campagne ont déjà envoyé 10 000 courriels aux dirigeants fédéraux. Cependant, ces appels sont demeurés sans réponse Au lieu de céder, nous intensifions nos efforts et transmettons notre message directement à la Société canadienne du sang et à Héma-Québec. Vous pouvez nous aider en signant notre dernière pétition!

LA PÉTITION: 

ATTENDU QUE

o  Les célébrations de la fierté se dérouleront en juin dans l’ensemble du Canada afin d’honorer et de célébrer les droits et les réalisations des LGBTQ2+, et que la communauté est toujours victime de discrimination exercée par la Société canadienne du sang et Héma-Québec;

o  La Société canadienne du sang et Héma-Québec n'acceptent pas les dons de sang et de plasma provenant des hommes gais, des hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes et des femmes trans si ces personnes ont eu un partenaire sexuel masculin au cours des trois mois précédents.

o  Pendant la crise de la COVID-19, les réserves de sang du Canada connaissent des pénuries, il est donc urgent d'obtenir des dons de plasma destinés à la recherche sur la prévention et le traitement de la COVID-19;

o  Le dépistage fondé sur le comportement améliore la sécurité de l'approvisionnement en sang comparativement aux règles fondées sur l'identité, et le délai de trois mois sans relation sexuelle ne repose sur aucune donnée scientifique;

o  Au Canada, chaque don de sang fait l’objet d’un test de dépistage de plusieurs maladies infectieuses, notamment le VIH, l'hépatite B et l'hépatite C;

o  Au moins 17 pays ne prévoient pas de délai de trois mois sans relation sexuelle, notamment l'Italie, l'Espagne et l'Argentine.

NOUS SOUSSIGNÉS, À TITRE DE CITOYENS CONCERNÉS, DEMANDONS À LA SOCIÉTÉ CANADIENNE DU SANG ET À HÉMA-QUÉBEC DE :

Prendre des mesures pour éliminer immédiatement le délai de trois mois sans relation sexuelle pour les dons de sang et de plasma des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, des homosexuels et des femmes trans.