Camerounais, ressaisissez-vous

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Camerounais, ressaisissez-vous. - Camerounais, ressaisissez-vous, de grâce, et hissez-vous de nouveau à la hauteur de votre histoire digne d’admiration. Allez debout et jaloux de votre liberté : celle qui repose sur la fraternité, le bien-vivre-ensemble, le dialogue, l’amour du prochain, l’empathie.
Reprenez donc le flambeau qui éclairait naguère votre raisonnement, dites non à l’obscurantisme et la manipulation qui vous poussent à vous entretuer.
Amis du Cameroun, levez-vous pour crier non à ce scandale.
Dites non aux tueries pendant qu’il est encore temps.
Ne prêtez plus l’oreille aux chants des sirènes : « Pas de justice sans paix » ? Vraiment ? Quelle absurdité !
Comme si son contraire, ce principe immuable mille fois violé lors de conflits sanglants, n’aurait pas dû suffire à nous faire prendre conscience de nos errements.
Or qu’est-ce qui nous garantirait la paix sans que justice soit rendue ? Il ne s’agit pas ici de cessez-le-feu. Il s’agit de paix, d’une paix durable. Et la régression de la justice est inversement proportionnelle au partage de la paix par tous.
Bien des mariages ont pu perdurer sous les formes les plus variées, des unions contractées par amour, certaines autres par intérêt, des mariages de raison, des mariages contre nature, les pires incongruités qui puissent se commettre.
Mais en l’occurrence, il s’agit de liens de sang. Inutile d’en faire les tests ADN.
Donc, n’en déplaise aux va-t-en-guerre et autres zélés pourfendeurs de la démocratie, il est urgent de leur rappeler que rien ne sert d’accuser la branche qui pourrit, il faudrait plutôt songer à l’humidité qui la rongeait. Il serait grand temps de leur rappeler qu’il n’existe pas de guerre civile plus violente que celle qui consiste en l’arrogance et l’humiliation quotidiennes d’un côté, et de l’autre, rien que la lâcheté et la résignation banales.
Si vous vous sentez dans l’incapacité de traiter avec dignité et respect quiconque n’est pas de la même race que vous, ni de la même tribu ou du même genre ou la même orientation ou encore la même religion et moins encore de la même couleur de peau, surtout s’il ne parle pas la même langue que vous, alors c’est simple : vous devez disposer.
Ressaisissons-nous !



Georges compte sur vous aujourd'hui

Georges MONNY a besoin de votre aide pour sa pétition “Camerounais et Amis du Cameroun: Camerounais, ressaisissez-vous”. Rejoignez Georges et 103 signataires.