La mairie de Bangangté doit libérer l'eau à Bangoua pour que la population ne meurt pas

121
Supporters

31 Mars 2017 à Bangoua, c’est le départ en congés. c’est aussi la saison des cultures, mais comme nous le savons tous, les pluies se font encore rares et la sécheresse a été très rude. Nous arrivons au village pour la traditionnelle période des journées culturelles et touristiques de la jeunesse à Bangoua, et pour ensuite continuer pendants les deux semaines suivante, la tenue du programme de soutient scolaire aux élèves en classes d’examens des établissements du village.
Arrivés sur place en toute fierté, le constat est alarmant!!! pas une seule goutte d’eau dans ce si grand village, les rivière sont asséchées, les marigots ont tari, les points d’eau qui sont la solution à ce problème sont encore plus secs. Pourtant notre village regorge deux châteaux d’eau qui ont été réhabilités et mis en fonction.
Nous rendant donc sur le site du château d’eau du quartier Kamna, nous constatons que l’eau coule effectivement, mais ne peut être distribué, car nous explique un habitant rencontré sur place, “la Mairie aurait scellé avec leur cadenas”. Stupeur et interrogations fusent dans les esprits des jeunes. Pourquoi la mairie garante du bien être des populations viendrait fermer les vannes pour empêcher la distribution de l’eau aux population? surtout lorsqu’on connait ce que représente l’eau pour la vie humaine, surtout en milieu rural. Enquête faite dans quelques coins du village, il nous revient qu’en cette période de crise d’eau, il ne serait pas bien d’en consommer une qui n’est pas minérale, ou sortit d’un forage, parce que l’eau potable a foutu le camp, et ce jusqu’à l’ouverture des vannes d’eau. Les populations souffrent d’un manque criard d’eau à Bangoua, autant pour leurs besoins vital que leurs cultures, et les jeunes qui se sont retrouvés devant cette situation, à la veille du début de ce programme de soutient scolaire, se demandent comment pourront-ils vivre pendant deux semaines au village sans eau, exposés à tout genre de maladies.
Dirigés vers la plus haute instance de notre groupement, sa Majesté DJAMPOU, les jeunes ont pu le rencontrer pour quelques éclaircis, il nous est reporté que, l’eau aurait déjà dû être distribuée aux population si la Mairie n’avait pas mis leurs cadenas, réclamant ainsi un gestionnaire d’eau, qui remplirait les conditions financières et techniques élaborées par la Mairie.
Mais en attendant organiser une gestion, et passer au casting de la Mairie, le peuple doit-il mourir??? Pour un château appartenant à Bangoua, ayant de l’eau à Bangoua, pourquoi ne pouvons nous pas tranquillement jouir de cet eau???

SIGNE CETTE PETITION POUR DEMANDER A LA MAIRIE DE LIBERER LE CHATEAU D'EAU ET PERMETTRE A LA POPULATION DE BANGOUA DE NE PAS MOURIR DE SOIF OU MALADE, LE TEMPS DE TROUVER UNE EQUIPE DE GESTION FIABLE

This petition will be delivered to:
  • Maire de la Commune de Bangangte
    Célestine Ketcha Courtès
  • Mairie de la Commune de Bangangte
    Mairie de Bangangté
  • Chef Supérieur Bangoua
    Djampou Tchatchouang Anick Julio
  • Préfet du Département du Ndé
  • Sous-Préfet de l'Arrondissement de Bangangté


ECEEBA started this petition with a single signature, and now has 121 supporters. Start a petition today to change something you care about.