CÉLÉBRATIONS RELIGIEUSES : SOYONS JUSTES ET EQUILIBRÉS

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Le ramadan a commencé le 23 avril 2020 en plein confinement.

De nombreux musulmans n’ont pu manger en famille, ni non plus prier dans les Mosquées.

Le jeûne s’est passé sans accrocs !

Toutes les décisions prises par le Gouvernement ont été respectées.

Dès le 9 mars 2020, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé à annuler les prières du vendredi dans les mosquées. Quelques jours plus tard, avant même l'instauration du confinement (17 mars à 12h00), les mosquées de France ont fermé leurs portes.
 
Aujourd’hui le Gouvernement nous annonce qu’il est prêt à étudier la possibilité que les « les offices religieux puissent reprendre à partir du 29 mai" uniquement, "si la situation ne se dégrade pas au cours des premières semaines de levée du confinement".
 
Pourquoi cette date du 29 mai ? Date qui permettrait à nos amis, entre autres de confessions juive ou chrétienne, de fêter Chavouot ou la Pentecôte.
 
Et qu’en est-il de l’Aïd qui marque la rupture du jeûne du mois de ramadan ?
 
Et qui doit se tenir le 24 mai 2020, soit cinq (5) jours avant la date « éventuelle » de la reprise des offices religieux du 29 mai 2020.
 
Donnons de la justesse et de l’équilibre aux décisions du Gouvernement.
 
Donnons de la justesse et de l’équité aux religions.
 
Signons cette pétition afin que la date « éventuelle » ne soit pas le 29 mai mais le 23 mai 2020 ! Et ce afin de permettre à toutes les religions de fêter leurs fêtes religieuses dans le même équilibre.