Rendre obligatoire la stérilisation chirurgicale des chats nourris.

Cela n'empêche pas d'appeler une association pour de l'aide pour la capture ou pour les frais vétérinaires de stérilisation.

Mon asso s'occupe de chats errants, elle n'a pas pour vocation d'éponger la débordement de chatons des élevages clandestins chez les particuliers, mais c'est tous les jours qu'on me demande d'en prendre.

Je ne les prends pas, alors ces éleveurs clandestins laissent les chatons à la campagne dans les fossés où ils sont découverts mourants ou mort de déshydratation par des gens qui ne peuvent pas avoir de chats à cause d'avoir des chiens ou d'autre raison, sans quoi ils auront en adopté déjà dans une association.

11 sur 12 des chatons dans les refuges sont tués alors que cela n'est pas conforme à l'attente du public.

-- Michelle Compton de l'association Jardins félins.

Le problème :

Beaucoup plus de naissances de chatons que de foyers disponibles pour les accueillir.

On trouve des chatons morts de froid, de faim, tués par une voiture.

Les abandons des milliers de chats chaque année.

Les refuges qui en acceptent, sans essayer de résoudre des soucis des particuliers, en tuent en tout illégalité, certains ne sont même pas capables d'expliquer où sont passés des animaux qui leur ont étaient confiés.

Les personnes qui nourrissent des chats sans faire stériliser troublent la tranquillité publique dans leur voisinage.

Les sources du problème :
Les personnes qui n'ont pas encore fait stériliser leurs chattes.

Une portée de chatons par femelle est trop pour que tous trouvent un foyer car les humains ne produisent pas autant et ne sont pas reproductifs à six mois d'âge !

Les personnes qui prennent un chaton sans prévoir de payer une stérilisation, qui est à prévoir pour quand le chaton aurait 6 mois (ou 9 mois pour un mâle).

Les personnes qui disent "c'est une chatte errante" tandis qu'ils le tiens à leur proximité en l'attirant avec la nourriture.

Les personnes et parfois certains refuges ou associations qui donnent des chatons sans les faire stérilisé d'abord.

Les personnes qui attirent des chats à traverser une route pour manger sont coupables de troubler la sécurité publique et occasionnent par imprudence et négligence la mort d'animaux domestiques (chatons principalement).

Les personnes qui achètent un chaton d'une animalerie ou d'un éleveur sont par ce fait en train d'encourager quelqu'un à en faire reproduire.

La SOLUTION, est de rendre obligatoire la stérilisation chirurgicale des chats adoptés et de définir l'adoption par le fait de nourrir un chat. 

Cela n'empêche pas d'appeler une association pour de l'aide pour la capture ou pour les frais vétérinaires de stérilisation.

LA SOLUTION SERAIT DE RENDRE OBLIGATOIRE POUR CHAQUE PERSONNE QUI NOURRIT UNE CHATTE DE LA FAIRE STÉRILISER PAR LES SOINS D'UN VETERINAIRE CHIRURGIEN, QUE CE SOIT LEUR CHAT OU PAS.

Merci de nous avoir lu,

This petition will be delivered to:
  • jerome.languille [ à ] agriculture.gouv.fr
    Bureau de la Protection Animale du Ministère de l'Agriculture à Paris
  • Chef du bureau de la protection animale
    Jerome Languille


    michelle COMPTON started this petition with a single signature, and now has 2,287 supporters. Start a petition today to change something you care about.