Stop au greenwashing de nos livrets d'épargne

Stop au greenwashing de nos livrets d'épargne

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !

Je suis Eva et je milite depuis plusieurs années pour que l’épargne soit utilisée en faveur d'une économie qui protège, qui prend soin de notre environnement, et qui lutte contre la précarité. Et comme plus de 24 millions de français, j’ai voulu ouvrir un Livret Développement Durable et Solidaire dans ma banque. J’ai découvert qu’au moins 70% des sommes versées sur ces livrets ne financent pas le développement durable et solidaire. 

Nous constatons et lisons sur l'urgence climatique et sociale et chaque jour, on nous demande d'agir et d'être plus responsables. Comme moi, des millions de Français pensaient mettre leur argent au service de cette cause. En fait, il y a beaucoup de greenwashing. 

Le greenwashing, qui consiste à faire passer un produit ou un service pour une initiative écologique même quand ce n'est pas le cas, est interdit par la loi et sanctionné "pour pratique commerciale trompeuse" depuis la dernière Loi Climat. Pourtant, c'est bien du greenwashing que font les banques en distribuant des livrets Développement Durable qui n'en ont que le nom.

La bonne nouvelle, c’est que cela peut changer ! Ce mercredi 22 septembre se tient le Conseil des Ministres et le gouvernement va présenter son projet de loi de finances pour 2022. Si nous sommes suffisamment nombreux et nombreuses à leur dire que nous voulons que notre épargne placé sur le Livret Développement durable finance la transition et des mesures sociales, nous pourrons les pousser à changer la loi !

La loi ne demande que 10% dans la transition écologique et 5% dans l’économie solidaire. Nous voulons qu’elle impose 100% ! Si 100% de nos livrets étaient bien utilisés, nous pourrions demander des engagements en matière climatique et de droits humains sur les 84 milliards d’euros déjà placés et investir 5 milliards de plus chaque année dans des projets économiques solidaires et écologiques !* Pouvons-nous nous en passer ? Non. L’Institute for Climate Economics montre notamment qu’il manque chaque année entre 10 et 40 milliards d’euros pour financer la transition énergétique française.

Cela permettrait de développer plus de logements sociaux et écologiques, d’exiger des entreprises financées grâce à nos livrets des engagements ambitieux en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de respect des droits humains et de partage de la valeur et de soutenir les petites entreprises sur le territoire qui développent des emplois sans détruire notre planète.  

Il est question de notre argent, de nos livrets, mais surtout de notre survie et celle de nos enfants. Le rapport du GIEC publié début septembre nous montre que nous n’avons plus le temps d’attendre et que nous avons besoin d’investissement pour faire la transition. L’argent est là, c’est le nôtre, nous disons #stopaugreenwashing des Livrets Développement Durable, et oui à #NotreEpargneNotreAvenir.

 

Eva Sadoun, Présidente de RIFT et de LITA.co, co-présidente du Mouvement Impact France

* Lien de notre tribune publiée dans La Tribune : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/stop-au-greenwashing-de-nos-livrets-d-epargne-892765.html

Parmi les signataires de la tribune : 

  • Thibaut Ghirardi, Directeur général, 2° Investing Initiative France
  • Léo Garnier, Directeur Général de Rift
  • Cyril Dion, auteur, réalisateur et militant écologiste
  • Marie Toussaint, eurodéputée écologiste
  • Priscillia Ludosky, Auteure de la pétition sur la taxe carbone et co-initiatrice du mouvement des Gilets jaunes
  • Caroline Neyron, DG Mouvement Impact France
  • Magali Payen, fondatrice d'On est prêt!
  • Camille Etienne, activiste pour la justice sociale et écologique
  • Raphaël Pradeau, porte-parole d'Attac France

** Lien vers l'étude technique sur le site de RIFT : https://ldds.riftapp.fr/

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !