Non au remboursement du compteur Linky par l'abonné prévu dès 2022

Non au remboursement du compteur Linky par l'abonné prévu dès 2022

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Dès 2022, nous devrons rembourser les compteurs Linky qui ont été imposés , souvent contre la volonté des utilisateurs.
Alors qu’ils ne devaient pas coûter « un centime », les compteurs Linky feront finalement l’objet d’un remboursement par chacun d'entre nous.

Ceci est inacceptable !

En septembre 2011, au moment du lancement du chantier, Eric Besson, alors ministre de l’industrie et de l’énergie, avait pourtant affirmé que le cout de déploiement du nouveau compteur Linky ne serait pas supporté par le consommateur. 

Au 4eme paragraphe de son discours à Paris le 28 septembre 2011 (dont le texte intégral est ici : https://www.vie-publique.fr/discours/183177-declaration-de-m-eric-besson-ministre-de-lindustrie-de-lenergie-et   ) il affirmait " 4. En outre, le déploiement du nouveau compteur sera gratuit pour le consommateur.
En effet, selon l'étude menée par la CRE, le projet sera équilibré financièrement pour ERDF. C'est-à-dire que les surcoûts liés au déploiement seront compensés par les gains de productivité qu'ils permettront. 
Dans ce contexte, le Gouvernement a demandé à ERDF de financer intégralement ces surcoûts."

Nous demandons que l'état actuel respecte les engagements pris au nom de l'état.  En rappelant que les engagements de l'état ne s'arrêtent pas aux changements de mandature.

En la matière notre demande est claire, le déploiement des compteurs LINKY s'est fait de façon autoritaire, sachant que des contraintes financières pesaient sur les récalcitrants. Que les gains de productivités attendus ont été calculés par ERDF et qu'ils semblaient justifier le besoin d'installer ces compteurs. Il est ABSOLUMENT INACCEPTABLE que nous devions '"in fine" corriger les erreurs des dirigeants quels qu'ils soient.

Non ! l'utilisateur ne peut pas être là encore, une variable d'ajustement de décision mal évaluées.

Nous, les signatures de cette pétition demandons au ministre actuel de l'économie et des finances Monsieur Bruno LE MAIRE de prendre en compte les engagements que la France a pris en la personne de son ministre de l'industrie, M. Eric Besson. Pour que la Parole  publique soit claire, honnête et durable digne d'une nation respectable.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !