Création d'un Ministère du Bonheur

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Depuis plusieurs années maintenant et à travers les différents métiers que j’ai pu exercer je me suis toujours demandé comment notre société pourrait avoir un impact positif sur les habitants de ce monde. Nous avons alors créé Kohappy, une application qui quantifie le bonheur. Et pour augmenter l'impact  de cette démarche positive :

J’aimerais donc proposer l’idée de la création d’un Ministère du Bonheur.

Il semble que les petites actions bien que souvent très efficaces menaient  par ceux que Abdennour Bidar nomme les tisserands ou bien ces citoyens que Melanie Laurent a rencontré dans son documentaire ‘’Demain’’ ne trouve pas le moyen de se regrouper. Ceux qui mènent des actions bienveillantes, utiles et durables à taille citoyenne ne trouvent pas échos dans les hautes sphères. Il devient donc essentiel d’avoir un ministère qui leur soient dédiés pour échanger, diffuser et créer du lien entre leurs actions. Et non pas sous la forme d’une association, ou d'une fondation mais bel et bien sous forme d’un ministère montrant ainsi l’implication morale et citoyenne de ceux que nous avons élu.

Aujourd’hui, l’ensemble des Ministères ne voit l’avenir quasiment qu’en termes de chiffre, croissance et rentabilité sans se soucier un seul instant du moral, de la spiritualité (pourtant enseigné à l’école via la philosophie) ou bien de l’état  d’esprit de l’Homme de demain. Nous devons autant nous préoccuper de sauver notre planète que nous nous devons de nous construire et nous instruire pour devenir de meilleurs êtres humains.

En quantifiant, en direct, l’évolution de la sensation de bonheur, le Ministère du Bonheur à l’instar de la cours des comptes pourra proposer une direction, un conseil sur les futures mesures prises par nos institutions. Quand on sait les milliards dépensés dans les soins curatifs dû au manque de bien être des gens, il serait intéressant de faire de la prévention et donc de quantifier, non pas a posteriori mais en direct, l’impact de nos actions sur notre sensation de bien être.

Cette courbe que nous avons créé est appelée IBP (Indice de Bonheur Personnel) quand elle est individuelle et devient IBPP (Indice de Bonheur Personnel Perçu) lorsqu’elle est collective.

Nous l’appelons CNB (Courbe Nationale de Bonheur) lorsqu’il s’agit de la courbe d’une nation.

Alors que les sociétés privées investissent dans ce que l’on appelle les ‘’Happy Managers’’, peut-être serait-il temps que ceux qui ont été choisi pour nous représenter en fasse de même.

Notre sagesse collective doit être à la hauteur de nos avancées technologiques, ainsi nous survivrons à la tentation d’utiliser celles-ci à des fins catastrophiques.

Une signature pour convaincre nos dirigeant de prendre REELEMENT le bonheur des gens en compte et un téléchargement de Kohappy suffiront peut être à attirer leur attention.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.kohappy.kohappy&hl=fr

https://itunes.apple.com/fr/app/kohappy/id1258198711?l=en&mt=8

Guillaume Collet

Co-fondateur de Kohappy



Guillaume compte sur vous aujourd'hui

Guillaume COLLET a besoin de votre aide pour sa pétition “Brigitte Macron: Création d'un Ministère du Bonheur”. Rejoignez Guillaume et 40 signataires.