Bénéficier de l'aide PAJEMPLOI jusqu'au 10-12ans de l'enfant

0 a signé. Prochain objectif : 200 !


La crise sanitaire a accentué en silence les difficultés des familles monoparentales pour le mode de garde des enfants. Mais pas que. Plus précisément, le mois suivant les 6ans de l'enfant, l'aide Pajemploi qui nous aide à rémunérer notre assistante maternelle s'arrête. Dès lors,une course contre la montre est mise en place pour trouver une alternative satisfaisante. En effet, nous sommes en majeure partie contraints de mettre fin au contrat avec notre assistante maternelle par manque de moyens.
- Beaucoup proposeront les options de l’activité périscolaire, des centres de loisirs, voire de l’aide familiale. Ces alternatives sont des solutions mais pas pour tous. Bon nombre de parents se retrouvent dans un cas comparable au mien, car nous pouvons commencer tôt notre journée et la finir relativement tard. Par exemple : commencer à 7hoo et finir la journée à 19h30. Sans oublier évidemment, les personnes travaillant dans le milieu hospitalier, la restauration et j'en passe...
- Les différents modes de gardes, tels que la garderie périscolaire, les centres de loisirs ou patronages laïques peuvent en aider beaucoup. Mais pas toutes les familles. un exemple d'horaires : ouvert du lundi au vendredi à partir de 7h-7h30, jusqu'à 18h-19h. Que faire pour les personnes commençant leur activité professionnelle plus tôt, ou finissant plus tard ? Travaillant le week end ? Ou étant solos ? Comment font-elles ? Doivent-elles donner leur salaire tout entier juste pour faire garder les enfants ou arrêter leur activité professionnelle pour vivre des subsides de l’Etat ?!
- Vivre en permanence avec cette angoisse de perdre notre travail à défaut de ne pas trouver de solution pour faire garder nos enfants est insupportable. Avoir la chance d’être employés par des patrons conciliants pour nous arranger sur nos horaires n’est pas donnée à tous. Et je comprends alors pourquoi certaines familles monoparentales restent à la maison et ne travaillent plus.
- Aujourd'hui je suis une inconnue, alors le combat que je mène ne prend pas l'ampleur que je voudrais, mais je ne baisse pas les bras. En vivant en direct, les péripéties d'un parent solo, j'ai envie d'aider les autres puisque malheureusement, nous sommes de plus en plus nombreux. Je suis consciente d'avoir la chance de vivre dans ce pays qu'est la France, mais la place des familles monoparentales y est laissée bien trop souvent de côté.
- Pour être entendue, j'ai fait le choix de cette pétition afin d’alerter et tenter de remédier à l'arrêt de l'aide Pajemploi qui s'arrête le mois suivant les six ans de nos enfants. Beaucoup trop jeunes pour être suffisamment autonomes. Je propose maintenir ce dispositif au moins jusqu'au 10 ans de l’enfant. En parallèle j'essaie en vain de trouver d'autres alternatives pour le mode de garde de nos enfants.
- Dans un avenir proche je souhaite échanger avec Brigitte Macron, Christine Kelly ou Bruno le Maire pour faire avancer cette cause.
Marie 26 ans, maman monoparentale d'un garçon de 6 ans à Brest.