Arrêtons le massacre

Arrêtons le massacre

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Solange LECOMTE a lancé cette pétition adressée à boutique et à

Aujourd'hui j'ai décidé d'agir, je ne veux plus fermer les yeux. On ne peut plus fermer les yeux ! Fini les 3 petits singes. Il faut que quelqu'un lance l'alerte. Et si je dois le faire alors je le fais !

Aujourd'hui, je vais parler pour ceux qui souffrent de la crise et pour qui les décisions sont injustifiées et disproportionnées : les commerces locaux, les coiffeurs, les centres esthétiques à taille humaine, les restaurants, les acteurs, les salles de spectacle et ...

Je suis artiste, j'ai créé ma marque ce sont les boutiques, les coiffeurs, les centres esthétiques qui la font vivre. Sans eux, je ne suis rien. Je suis donc aussi directement impactée, comme beaucoup d'autres artistes et marques.

J'ai contacté mes clients et je leur ai demandé ce qu'ils vivaient. Et l'heure est plus que grave. La colère, le désespoir et la peur sont omniprésents
Les décisions deviennent de plus en plus inhumaines et insoutenables:

Cette pétition sera envoyée à l'état belge

Je demande à ce que le gouvernement descende et interroge tous ces acteurs qui embellissent notre vie et qui risquent de tomber comme des mouches, que les politiques leurs posent des questions et fournissent des pistes et des solutions à nos craintes.


Décision du gouvernement: Les boutiques ne pourront ouvrir que sur RDV

Réalité: aucun RDV n'est pris car, qui dit RDV dit: une sensation d'obligation d'acheter et aujourd'hui le client veut se sentir libre

Décision du gouvernement: pas d'aide financière de l'état pour les commerçants cette fois-ci car elles peuvent ouvrir sur RDV

Réalité: c'est le mois le plus compliqué pour elles, elles doivent payer tous les fournisseurs car elles viennent de recevoir leurs marchandises et elles n'auront quasi pas de RDV les 3 semaines qui viennent. Quant aux loyers et charges qui tombent, un cercle vicieux sans fin ... A quand le bout du tunnel ?
La peur au ventre pour ces petites boutiques qui ne seront peut être pas se relever cette fois.

Décision du gouvernement: les centres esthétiques doivent refermer, les coiffeurs aussi, quant à l'horeca ???

Réalité: ils ont investi énormément pour être totalement en règle, ils ne seront pas faire face à tout leurs investissements "covid" et "professionnels" sans compter les charges qui restent à payer tous les mois.


Les gros, pas d'inquiétude, ils rebondiront
Alors on met au même niveau et les gros comme des grandes chaines qui brassaient en même temps maximum 280 personnes dans leurs hypermagasins (affiché à l'entrée du magasin) à la rue neuve (tous les gens se désinfectent les mains ? Tous les vêtements sont mis de côté après les avoir essayés ? Je n'en suis pas certaine)
Par rapport aux plus petits, plus locaux qui ont investi énormément, qui suivent les règles à la lettre car ce seront eux les premiers contrôlés.

On piétine ceux qui apportent un soutien psychologique à la population heureuse de parler à un commerçant à taille humaine. Et où, franchement, avec toutes les mesures qu'ils ont mis en place dans ces petits lieux, le risque est proche de zéro.
Alors arrêtons le massacre . !!! On sait bien que:
La fermeture des restos, des boutiques et des salles de spectacle engendre des rassemblements massifs ailleurs qui augmentent la propagation du virus. personnellement, j'en vois plein partout quand je me balade et c'est logique, nous sommes des êtres sociaux.
On sait très bien que les petits vont crever car fermés avec des investissements terribles. Certains de mes clients ont eu droit à des contrôles fiscaux et même de l'afsca (en tant de covid c'est intolérable et inhumain )
Les boutiques, les restaurants, les coiffeurs, les esthéticiens, les artistes sont les premiers touchés par la crise.
Non essentiels ? wawww si essentiels pour nourrir leurs familles, essentiels pour nourrir les familles des artistes et des marques qu'ils font vivre, essentiels pour apporter aussi un peu d'humain dans ce monde qui devient contrôlant et angoissant.

Refermeture, pas d'aide pour les boutiques: un coup de point dans le ventre. Le désespoir complet... qui les aidera à se relever ?

Il faut permettre à ces petits commerçants de rouvrir. Ils ont investi et respectent les règles. Ils ne peuvent pas se permettre d'enfreindre les lois, ils n'ont pas les moyens de payer les amendes !

Permettons un peu de vie là où il n'y a pas de risque.

Personnellement, je souffre de cette crise, comme beaucoup d'autres artistes. Sans ces personnes qui croient en nous, ces boutiques qui nous font vivre, nous tombons aussi, ainsi que nos fournisseurs ! Il y à toute une chaine à prendre en compte.

  • Cette pétition demande au gouvernement la réouverture avec mesures de ces petits commerces locaux
  • Cette pétition demande à ce que des membres du gouvernement descendent et viennent à la rencontre de ces acteurs directement impactés. Aient des échanges humains et soient à l'écoute de ce qu'ils vivent.
  • Cette pétition demande au gouvernement de l'humanité et de la dignité humaine
0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !